Nice s’inquiète pour son arrière saison


Didier Zanon, le Directeur de l’office de tourisme métropolitain Nice-Côte d’Azur, indique que malgré les résultats corrects de l’été, l’arrière-saison touristique sera plus compliquée. En temps normal, la région niçoise reçoit au cours de l’été plus de 65 % de touristes étrangers un taux élevé qui doit beaucoup à l’offre aérienne qui relie Nice à l’ensemble de l’Europe mais aussi au delà.

Naturellement cette clientèle a fait défaut cet été. Alors que dans d’autres villes françaises comparables ce taux est inverse, l’aéroport joue un rôle fondamental dans l’activité touristique niçoise l’été mais aussi l’hiver et notamment pour la clientèle congrès.

Sans TGV, ce qui fait la force de Nice avec l’aérien est devenue un handicap lors de l’ arrêt des vols. Revenant sur les taux d’occupation de l’hôtellerie. Denis Zanon souligne que le taux était de 14 % en juin de 51 % en juillet et de 88 % en août.

Le prix des chambres n’a baissé que de 14 %.L’arrière saison à Nice risque d’être problématique par le fait que l’évènementiel et le tourisme de congrès et d’affaires est quasiment à l’arrêt.
Plus pessimiste Denis Cippolini, président du Syndicat des hôteliers Nice Côte d’Azur, se montre circonspect. Le passage en zone rouge a forcément affaibli la destination. Il avoue que le mois de septembre sera « compliqué, pour ne pas dire catastrophique. »





    2 commentaires pour “Nice s’inquiète pour son arrière saison

    1. Je confirme le message de Leclerc, et de plus j’habite le vieux nice, ma petite amie travaille dans la restauration, et il semble que la situation soit encore plus grave que ce que l’on peut lire. A force de ne plus voir que le touriste gogo à arnaquer comme moyen de faire de l’argent, boum, le revers de la médaille. Et de plus l’ambiance ultra malsaine (fascisante ?) qui règne à Nice (et dans les grandes villes en générale), c’est pas ça qui va pousser les gens a reconsommer comme avant le début de la folie collective. Peut être serait ce le moment de tous nous remettre en question ?

    2. Qu il ne s’en étonne pas vu les mesures prises avec le port du masque obligatoire partout, les mesures prises pour le départ du tour de France pour tout cacher et certaines violences policières visant des personnes portant mal le masque pendant que Monsieir Estrosi et sa clique se parvenaient avec le prince Albert sans masque et distanciation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Cannes : Des palaces de la Croisette pourraient fermer cet hiver

Cannes : Des palaces de la Croisette pourraient fermer cet hiver

7306 vues
15 septembre 2020 0

Mauvais coup pour le tourisme cannois, le Covid-19 en annulant les grandes manifestations professionnelles...

Bilan Tourisme été : la Côte d’Azur moins touchée que prévue par la crise

Bilan Tourisme été : la Côte d’Azur moins touchée que prévue par la crise

1575 vues
9 septembre 2020 0

Selon les professionnels du tourisme, et contre toute attente, le 12 août dernier l’hôtellerie...

Feu vert pour la 2ème édition du salon Food Hotel Tech à Nice

Feu vert pour la 2ème édition du salon Food Hotel Tech à Nice

1341 vues
27 août 2020 0

Le salon Food Hotel Tech aura bien une deuxième édition à Nice les 13...