Moby Lines se pointe à Nice


La compagnie Moby Lines confirme son débarquement en juin prochain au port de Nice, là où Corsica Ferries règne en maître depuis les problèmes rencontrés par la SNCM. Corsica Ferries va donc voir l’arrivée d’un nouveau compétiteur sur les lignes vers la Corse.

En fait Moby Lines n’est pas un inconnu pour les quais du port niçois. Chaque année à l’occasion des fêtes de fin d’année les niçois pouvaient voir les énormes navires de la compagnie, à l’éfigie d’une baleine bleue, accoster transportant à son bord des milliers d’italiens venus célébrer les fêtes de fin d’année sur la Côte d’Azur.

Désormais c’est en tant que compagnie régulière que Moby Lines effectuera des rotations entre Nice et Bastia. Une ligne importante où elle espère capter au moins 150.000 passagers.

L’arrivée de Moby Lines permettra d’apporter de la concurrence sur les lignes vers la Corse avec pour corrolaire attendu une baisse des prix et une augmentation du trafic entre Nice et la Corse.

Jusqu’en septembre une rotation quotidienne (de nuit au départ de Nice et retour de jour) sera proposée puis une rotation hebdomadaire hors saison selon le cahier des charges des obligations de service public de l’assemblée territoriale de Corse.

Le tarif le plus bas débutera à 24 euros.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme : Encore un géant qui abandonne

Tourisme : Encore un géant qui abandonne

5198 vues
29 mai 2020 2

Depuis la crise sanitaire du coronavirus, beaucoup de groupes de distribution, tourisme ou autres,...

Les chinois vont-ils continuer d’investir dans le tourisme en Europe ?

Les chinois vont-ils continuer d’investir dans le tourisme en Europe ?

1885 vues
28 mai 2020 0

Le géant chinois du tourisme et du voyage en ligne continue de faire son...

Le Musée Océanographique de Monaco rouvre enfin

Le Musée Océanographique de Monaco rouvre enfin

1308 vues
28 mai 2020 0

La fermeture sur 2 mois aura coûté au Musée Océanographique de Monaco une perte...