Mise à flot réussie pour le MSC Virtuosa


MSC Croisières a célébré ce week-end la mise à flot du MSC Virtuosa aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, soit la troisième étape majeure célébrée par la compagnie au cours de ce dernier mois aux chantiers navals. Cette mise à flot fait suite à la livraison réussie du MSC Grandiosa le 31 octobre dernier, ainsi qu’à la cérémonie de découpe de la première tôle d’acier du MSC Europa, premier des cinq navires au GNL de la compagnie, et qui s’est déroulé le même jour.

MSC Croisières a également révélé ce jour-là un projet R&D révolutionnaire, mené conjointement avec les Chantiers de l’Atlantique, et nommé PACBOAT. Ce projet se focalise sur l’intégration d’une nouvelle technologie de pile à combustible, solution particulièrement pertinente pour un navire de croisières comme le MSC Europa fonctionnant au GNL.

La compagnie a souligné son engagement à contribuer au développement de technologies environnementales performantes nouvelle-génération, qui pourront être tout aussi bénéfiques à son propre Programme de Protection de l’Environnement, qu’à toute l’industrie des croisières.

Le MSC Grandiosa a été inauguré à Hambourg la semaine qui a suivi, soit le 9 novembre. La compagnie a aussi annoncé qu’à partir du 1er janvier 2020, elle sera la première des plus grandes compagnies de croisière au monde à afficher une carboneutralité totale.

MSC Croisières compensera les émissions directes de dioxyde de carbone (CO2) résultant des opérations maritimes de sa flotte grâce à une combinaison de projets de compensation carbone classiques et carbone bleu, développés en conformité avec les normes les plus strictes instaurées par les entités internationales leader en la matière, et qui permettent d’engager des actions à effet immédiat sur les émissions de gaz à effet de serre.

Le MSC Virtuosa sera le second navire Meraviglia-Plus, après le MSC Grandiosa, et sera à présent placé en cale sèche pour terminer sa construction et toutes les finitions jusqu’à sa livraison en octobre 2020.

Sixième navire à être mis en service par MSC Croisières depuis 2017, le MSC Virtuosa sera tout aussi bien équipé que le MSC Grandiosa en termes de technologie de pointe, et il sera aussi le second navire de la flotte de la compagnie à disposer d’un système de réduction catalytique sélective (RCS) et d’un système avancé de traitement des eaux usées (AWTS – Advanced Wastewater Treatment System) afin de minimiser son empreinte environnementale et de garantir des émissions toujours plus propres.

Le système RCS du MSC Virtuosa permettra de diminuer les émissions d’oxyde d’azote par 80 % grâce à une technologie qui réduit ces molécules en azote et en eau.

Ce navire sera également équipé d’AWTS nouvelle génération pour traiter les eaux usées, qui, une fois traitées, atteignent un haut niveau de qualité supérieur aux niveaux usuels de la plupart des municipalités dans le monde.

Le MSC Virtuosa aura également la capacité de s’alimenter à quai lors de ses escales, en se branchant au réseau électrique local, réduisant ainsi ses émissions atmosphériques. Cette caractéristique est présente sur la majorité de la flotte MSC Croisières, et est installée d’office sur tous les nouveaux navires mis en service depuis 2017.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

MSC prend toute la mesure

MSC prend toute la mesure

948 vues
8 juillet 2020 0

MSC Croisières annonce la création d’un groupe d’experts « Blue Ribbon Covid » et engage une...

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

1168 vues
6 juillet 2020 0

En 2021, le tour opérateur Visiteurs fête ses 35 ans et pour l’occasion les...

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

1401 vues
3 juillet 2020 0

Alors que l’Office du Tourisme d’Israël communique sur son action auprès de la cible...