Marseille reconnue officiellement Station touristique !


Depuis le 26 février, c’est officiel, la ville de Marseille est une station de Tourisme.

La cité phocéenne a obtenu le prestigieux label « station touristique » qui stipule qu’une station touristique doit disposer d’une ressource touristique (littoral, montagne, ville, campagne), qu’elle doit en outre être accessible et comporter des hébergements (hôtels, campings), des commerces, des restaurants, mais également des installations comme, par exemple, les remonte-pentes dans les stations de sports d’hiver.

Ce titre de station touristique donne également la possibilité d’implanter un casino sans demander une dérogation ; mais aussi  » d’étendre l’ouverture dominicale des commerces au-delà de l’hyper centre-ville« , indique le premier adjoint Roland Blum.

Conséquences directes : la ville peut maintenant percevoir la taxe de séjour et prétendre à certaines subventions ou avantages financiers, par exemple ajouter le produit de la taxe additionnelle aux droits d’enregistrement, percevoir la taxe de publicité foncière, ou bénéficier d’un taux réduit des droits de mutation.

L’air de rien, c’est une grand avancée pour Marseille qui se met au niveau des grandes mégapoles mondiales et compte bien ainsi diversifier l’ensemble de ses recettes.

Dans ce contexte, par ailleurs, les nouveaux locaux de l’office de Tourisme devrait permettre une plus grande fluidité et un meilleur accueil du public.

 » On ne verra plus des files de touristes s’étirer devant l’Office en été, où nous renseignons jusqu’à 5 000 personnes par jour ! Ce déménagement dans les locaux high-tech et spacieux de l’ancien musée de la mode (transféré à Borely) va permettre d’offrir un accueil moderne aux visiteurs« , précise Dominique Vlasto, premier adjoint.

Le tourisme à Marseille, qui représente déjà 6 % de l’économie locale et génère 750 M€ de retombées économiques, se réjouit de ces avancées notables qui, couplée à l’évènement national Marseille-Provence 2013, devraient vite booster la fréquentation touristique et relancer l’économie locale.

L’arrivée prochaine des vacances de Pâques devrait confirmer (ou infirmer) cette tendance.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages

Un pari sur l’avenir : être tous agents de voyages


14 octobre 2021 0

Des voix s’élèvent pour savoir si les agents de voyages doivent adopter ou non...

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 

Tourisme Loisirs et affaires : SriLankan Airlines reprend les vols directs depuis Paris 


12 octobre 2021 0

C’est Mr Ashok Pathirage, le Président de SriLankan Airlines, qui a tenu à venir...

La France : un enjeu majeur pour Nayef Al-Fayez, Ministre du Tourisme de Jordanie

La France : un enjeu majeur pour Nayef Al-Fayez, Ministre du Tourisme de Jordanie


11 octobre 2021 0

Pour la Jordanie, la France a toujours été un des meilleurs marchés européens, faisant...