La Malaisie impose une taxe de séjour


La taxe de séjour fait des émules jusqu’en Asie. Les hôteliers sont furieux car la concurrence de pays voisins est très forte. Mais ces taxes de séjour permettent aux différents gouvernements de ne taxer que des touristes de passage et non des citoyens qui votent. Et oui …

Une taxe de séjour qui va s’appliquer dès le 1er Juillet prochain

Le ministre du Tourisme et de la Culture, Datuk Seri Nazri Aziz, a déclaré aux journalistes que les députés avaient approuvé à l’unanimité le projet de loi sur la taxe de séjour. Cette taxe varie selon le niveau de l’établissement soit de 80 cents à 6,50 euros par nuit et par chambre. Cette taxe n’est pas applicable à la location d’appartement de vacances ou de villa.

Les hôteliers étaient contre l’instauration de cette taxe

L’Association malaisienne des propriétaires d’hôtels (MAHO) a déclaré que le nouveau projet de loi sur la taxe de séjour ajoutera des difficultés aux hôteliers.

Les responsables de l’association estiment que la taxe aura une incidence sur le tourisme intérieur car elle s’applique également aux touristes locaux.

Une taxe pour développer l’industrie touristique

Le ministre a déclaré la taxe perçue serait utilisée pour développer l’industrie du tourisme afin de la rendre plus compétitive. C’est un euphémisme !

Les recettes provenant de la taxe seraient estimées à 654,62 millions de ringgits (moins de 150 millions d’euros), si le taux d’occupation global pour les 11 millions de nuitées dans le pays est de 60 %. Il y aurait plus de 3 000 hôtels sous licence en Malaisie.

Un nombre de touristes en progression

La Malaisie espère accueillir 32,2 millions de visiteurs cette année. Le chiffre était de 31 millions en 2016. Dans le top 10 des touristes venant en Malaisie (entre Janvier et Juin 2016), nous trouvons :

Singapour avec plus de 6,5 millions d’entrées, l’Indonésie avec 1 370 000 de visiteurs, la Chine avec près d’un million, la Thaïlande 864 000, Brunei 637 000, L’Inde près de 360 000, la Corée du Sud avec 228 000, les Philippines : 220 000, le Royaume-Uni : 206 000 et enfin le Japon avec près de 199 000 visiteurs.

Hormis les britanniques, les touristes venant d’Asie restent les plus nombreux.

Nous observerons l’incidence de cette taxe qui concernera surtout les voisins comme Singapour et l’Indonésie.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

Tourisme au Royaume Uni : un nouveau label de conformité sanitaire

1101 vues
9 juillet 2020 0

VisitEngland, en collaboration avec les professionnels du tourisme d’Écosse, du Pays de Galles et...

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

Les touristes peuvent venir en République dominicaine

1263 vues
8 juillet 2020 0

Le ministère du tourisme de la République dominicaine (MITUR) a exposé les protocoles de...

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

Le Tourisme en Tunisie tourne la page

1964 vues
6 juillet 2020 0

Encore un bon signal du côté du tourisme tunisien, de l’avis général des professionnels,...