L’international tire l’activité niçoise


Petite progression en 2014 pour l’aéroport Nice Côte d’Azur avec 11,7 millions de passagers.

Avec 1 % d’augmentation du trafic, l’aéroport niçois affiche 11,7 millions de passagers. Près de 5 % pour le trafic international.

aeroport nice cote d azur-tourisme internationalLe cap des 12 millions est attendu pour 2015.

L’aéroport affiche donc une petite forme pour 2014 avec 1 % de croissance mais qui confirme comme la première plate-forme de province malgré plusieurs grèves (Air France, Easyjet, Lufthansa…) et intempéries à répétition qui ont ponctué les mois en 2014 ont neutralisé pas mal de trafic.

Pour rappel 2013 avait marqué une hausse de 3,3 % et 2012 de 7,4 %.

Le trafic à l’international soutient l’activité niçoise avec une progression de 4,7 % de passagers (7.360.000 pax).

L’Europe notamment tire l’activité (+4,4 %). Les longs courriers vers le Canada (+117 %), le Maroc (+27 %) Turquie (+12 %), la Russie (+ 9 %), les Emirats (+6 %) enregistrent de fortes progressions car l’offre siège a été augmenté sensiblement.

Il y a donc une concordance entre l’augmentation de l’offre et du nombre de passagers.

En revanche le trafic national est en baisse de 4,7 % (4.300.000 pax) dont la cause est donc liée à la forte baisse des sièges offerts (8,7 %) avec le remplacement de HOP sur certaines lignes d’Air France et des appareils de plus petites capacités..

2015 sera marquée par de renforcements de destinations et nouvelles compagnies notamment sur Dubrovnik, Tel Aviv, Istanbul, Stuttgart ou Amsterdam…

La fin de l’année a été marquée par une action engagée par la CCI de Nice avec l’accord des autorités locales et combinée avec l’aéroport de Lyon pour réclamer plus de droits de trafic sur les longs courriers.

Nice Côte d’Azur se souvient qu’en 2013, elle a perdu Qatar Airways sur Nice Doha faute pour cette compagnie d’obtenir plus de droits de trafics supplémentaires.

Selon une récente étude, la création d’une ligne dite long courrier génère 150.000 passagers et conduit à des retombées économiques évalués à 60 millions d’euros ainsi qu’à la création de centaine d’emplois direct et indirects.

2015 sera également marqué par la privatisation, demandée par la loi Macron, du capital de la société des aéroports Nice Côte d’Azur qui outre Nice Côte d’Azur, gère l’aéroport de Cannes Mandelieu (aviation privée) et celui de la Môle à Saint Tropez (aviation privée).

L’ensemble des élus et responsables économiques s’opposent à cette privatisation considérant que l’aéroport est l’infrastructure majeure de désenclavement d’une région transfrontalière (Alpes-Maritimes, Var, Monaco, Ligurie à l’international) et que dans ces conditions sa gestion doit rester majoritairement publique.

La ville de Nice organisera à ce titre un référendum populaire le 19 février. Les élus tentent également de mobiliser des partenaires (entreprises, Principauté…) pour souscrire une partie des actions cédées par l’Etat.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Hong Kong bascule complètement dans le rouge

Hong Kong bascule complètement dans le rouge

1345 vues
1 juillet 2022 0

L’ancien chef de la sécurité de Hong Kong, John Lee , 64 ans, a...

Idée tourisme en Europe : Hola, Olé Séville

Idée tourisme en Europe : Hola, Olé Séville

1400 vues
30 juin 2022 0

Séville c’est l’Andalousie emblématique. Elle en est d’ailleurs la capitale régionale. De rue en...

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

1404 vues
29 juin 2022 0

Le conseil de surveillance de TUI a confirmé hier les propositions du comité présidentiel....