L’Indaba sort de sa réserve


Indaba conforte sa position de premier salon professionnel touristique d’Afrique

« Nous nous engageons à porter Indaba au niveau supérieur et en faire la première plateforme pour les échanges commerciaux, la signature de contrats, la prise d’engagements et le développement de relations . Ce salon touristique annuel  reste sans conteste le premier salon touristique d’Afrique et continuera d’être le moteur du marketing touristique professionnel pour le continent », a déclaré le PDG de South African Tourism, M. Thulani Nzima (photo ci-dessous).

Thulani.Nzima_.president de office de tourisme afrique du sud« Au vu de l’énorme potentiel et du succès des destinations africaines, l’Afrique du Sud tout particulièrement, ce n’est pas une surprise qu’il y ait un fort intérêt pour notre destination, et que divers groupes d’intérêts et entreprises multinationales visent à capitaliser sur la croissance de notre industrie ».

La stratégie de South African Tourism vise à mettre l’accent sur les acheteurs, et en particulier sur l’identification de nouveaux acheteurs et l’accueil d’acheteurs de qualité. Cela a orienté South African Tourism vers un plus grand investissement dans un nouveau programme pour les acheteurs.

A ce jour, soit trois mois avant le début du salon, 829 acheteurs ont confirmé leur participation pour la prochaine édition.
« 3 379 acheteurs avaient été enregistrés à INDABA en 2013 et nous sommes persuadés que nous dépasserons ce nombre en 2014 » rappelle le PDG.

Cette année, on découvrira pour la première fois un salon réellement panafricain qui accueillera d’autres destinations africaines parmi les exposants.

Ceci, a expliqué M. Nzima, va au-delà des pays de la région de la CDAA qui sont régulièrement exposants depuis déjà 15 ans.

Les destinations ayant déjà confirmé leur participation sont : l’Angola, le Bénin, le Botswana, le Burkina Faso, la RDC, le Kenya, l’Ethiopie, le Lesotho, Madagascar, le Malawi, Maurice, le Mozambique, la Namibie, le Nigéria, la Réunion, les Seychelles, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la Tanzanie, l’Uganda, la Zambie et le Zimbabwe. D’autres destinations africaines sont en cours d’enregistrement et les noms seront annoncés dès que leur participation aura été confirmée.

« Indaba est devenu une institution en Afrique du Sud et sur le reste du continent. Il a représenté le ciment de notre secteur du voyage et du tourisme au cours des trente dernières années. South African Tourism reste entièrement engagé à assurer que ce salon professionnel monte en grade et continue de servir un secteur du voyage et du tourisme prospère », conclut M. Nzima.

INDABA 2014 se tiendra du 10 au 12 mai prochain au centre de convention Albert Luthuli à Durban.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’Espagne fin prête pour les touristes français

L’Espagne fin prête pour les touristes français

1733 vues
5 juin 2020 0

Enfin l’Espagne va pouvoir recevoir les touristes du monde entier et notamment les touristes...

Les solutions de l’OMT pour relancer le tourisme

Les solutions de l’OMT pour relancer le tourisme

1260 vues
2 juin 2020 0

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a présenté un ensemble de lignes directrices pour aider...

Du tourisme « Ready & Safe » déjà bien en place

Du tourisme « Ready & Safe » déjà bien en place

2795 vues
29 mai 2020 2

La Tunisie a mis en place « une politique sanitaire qui la classe parmi les...