L’île Maurice passe du vert au jaune


A Maurice, les touristes viennent encore principalement de France, d’Allemagne, ou de Grande-Bretagne, mais le ministère du Tourisme se tourne aujourd’hui vers l’Asie pour développer la fréquentation touristique. L’Ile Maurice a ainsi su développer son hôtellerie qui lui permet aujourd’hui de diversifier sa clientèle et s’adapter parfaitement aux exigences spécifiques. Grâce notamment à un accord avec Changi Singapour, Maurice devrait pouvoir bénéficier d’une nouvelle clientèle.

 

En l’espace de 15 ans, l’Ile aura doublé le nombre de ses touristes

En 2001, on dénombrait 660.000 visiteurs étrangers sur l’île Maurice. En 2014, ils étaient plus d’un million. On dénombre plus de 170 hôtels dont 20 cinq étoiles. A l’hôtellerie traditionnelle, se sont ajoutées des villas de haut de gamme en location.

Un certain nombre d’adresses sont incontournables pour les touristes français comme : Le Beachcomber Royal Palm, La Pirogue, le Dinarobin, le Mauricia, le Lux* Resorts & Hotels ou le Prince Maurice, entre autres.

Le potentiel de touristes à Maurice est très important

La France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne restent les pays leaders, suivis de la Suisse, de l’Autriche en Europe. Le potentiel de clientèle est très important. Le ministre du Tourisme mauricien, Xavier-Luc Duval, a orienté la stratégie actuelle notamment vers l’Asie.

maurice-touristes-chinois

Un accord avec l’aéroport de Changi (Singapour)

Selon le Premier ministre, il y a de vastes opportunités qui peuvent découler dans le secteur du tourisme à partir de l’accord signé entre Air Mauritius et l’aéroport de Changi, à Singapour pour la création d’un corridor aérien entre l’Asie et l’Afrique. Cet accord, ouvre une nouvelle voie pour développer l’Ile Maurice au départ de l’Asie.

La clientèle chinoise va progresser

Le nombre de touristes chinois à Maurice progresse rapidement (40 000). La chaine Beachcomber, a établi un partenariat avec la société chinoise JPK Express qui a des bureaux à Pékin, Shanghai et Guangzhou.

touristes chinois à maurice

Les compagnies aériennes sont une des clés du développement

Le transport aérien demeure la clé de voûte du boom touristique à venir. En complément d’Air France et d’Air Mauritius, on compte désormais d’autres compagnies aériennes comme Emirates, Malaysia Airlines …Mais il va falloir d’autres compagnies aériennes pour assurer le développement au départ de la Chine.

L’Ile Maurice est loin d’être saturée au niveau du tourisme. Les Iles Vanille représentent une excellente idée marketing pour promouvoir des iles comme Maurice, Madagascar, les Seychelles et la Réunion.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi le tourisme en Croatie a dépassé les attentes

Pourquoi le tourisme en Croatie a dépassé les attentes

1205 vues
22 septembre 2020 0

6,8 millions d’arrivées et 47,6 millions de nuitées ont été enregistrées en Croatie de...

La Malaisie n’ouvrira pas ses frontières aux touristes

La Malaisie n’ouvrira pas ses frontières aux touristes

1375 vues
17 septembre 2020 0

A Kuala Lumpur, le Premier ministre malaisien Muhyiddin Yassin a souligné que le gouvernement...

Les chemins de fer américains au bout du rouleau

Les chemins de fer américains au bout du rouleau

1244 vues
14 septembre 2020 0

Le Directeur général d’Amtrak, William Flynn, vient de déclarer au Congrès que le chemin...