L’Europe tire l’hôtellerie vers le haut


En Europe, l’Hôtellerie achève une nouvelle année de croissance.

HRS Corporate, le spécialiste des solutions hôtelières pour les entreprises, vient de révéler les résultats 2014 de son baromètre Hôtel Price Radar.

L’année 2013 avait été marquée par un rebond de l’hôtellerie européenne qui s’était traduit par une hausse globale des prix moyens. En 2014, selon ce baromètre, cette évolution ne se dément pas, même si elle est encore plus marquée dans les pays du sud de l’Europe.

En effet, l’étude constate les plus fortes progressions de l’ADR (Average Daily Rate) à Athènes (+35 %), Lisbonne (+15.2 %), Madrid (+9.9 %), Rome (+7.5 %) et Milan (+4.7 %).

En revanche, les métropoles du nord de l’Europe connaissent des hausses tarifaires modérées (notamment dans les principales villes allemandes dont par exemple Berlin avec +1.1 %) voire des baisses (-1.6 % à Vienne). Ce qui peut s’expliquer par le fait que, contrairement aux villes du sud, elles ont toujours réussi à maintenir leur ADR ces dernières années.

hotel-a-parisAprès une année 2013 en berne (+0.35 %), l’hôtellerie parisienne suit en 2014 la tendance continentale avec une hausse de +3.7 % (139€).

En termes de prix, Londres (165€) détrône Zurich (144€) de son statut de ville la plus chère en Europe. Il est enfin à noter que les prix de l’hôtellerie à Moscou ont baissé de manière significative (-12 % / 125€) ainsi qu’à Oslo (-13 % / 115€).

Aux Etats-Unis, l’ADR des principales métropoles américaines est largement orienté à la hausse, conséquence probable de la reprise économique outre–atlantique.

New-York devient la ville avec l’hôtellerie la plus chère du monde (206€ / +10.3 %). Dans son sillage, on peut souligner l’ADR des hôtels de Washington (170€ / +17.2 %), Miami (121€ / +5.3 %) et Toronto (112€ / +13.1 %).

Rio de Janeiro maintient quand-à elle un niveau tarifaire élevé (168€) en dépit d’une baisse (-6.2 %).

En Asie, les villes chinoises conservent une tendance haussière à nuancer cependant par niveau de leur ADR (Shanghai 70€ / +9 %, Pékin 72€ / +3 %). Parmi les métropoles les plus chères du continent asiatique, on constate une croissance modérée à Singapour (150€ / +3.8 %) ou Tokyo (135€ / +0.5 %) et des baisses significatives à Séoul (113€ / -17 %) ou Sydney (163€ / -6.3 %).





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Marriott va se développer fortement en France

Comment Marriott va se développer fortement en France

1928 vues
21 juin 2024 0

Marriott vient de dévoiler son intention d’ajouter au moins 10 établissements supplémentaires de plus...

Pourquoi Booking s’attend une nouvelle fois au pire

Pourquoi Booking s’attend une nouvelle fois au pire

2560 vues
18 juin 2024 0

Chaque année, le conseil d’administration de Booking, anciennement Priceline, envoie un rapport à ses...

Printemps mitigé pour l’hôtellerie française

Printemps mitigé pour l’hôtellerie française

2405 vues
17 juin 2024 0

Alors que le premier trimestre 2024 s’est terminé sur une hausse symbolique des performances...