Les Maldives entrent dans « les îles Vanille »


Depuis hier, les Maldives ont fait leur entrée au sein de l’association de la zone océan Indien, qui compte désormais une septième destination adhérente (l’île de La Réunion, les Seychelles, Mayotte, Madagascar, Maurice et les Comores).

L’association va travailler activement à la qualité des hébergements des destinations membres. À cet effet, un programme de formation des petites structures hôtelières sera mis en place.

À terme, l’association interviendra en faveur des hôteliers au niveau marketing, et notamment via la création de brochures et d’un site dédié où la gastronomie de chaque région sera mise en lumière.

 La desserte aérienne : une priorité absolue

Les transports feront également partie des axes de travail des Îles Vanille. Il s’agira de réfléchir à l’ouverture de l’accès aérien de ces destinations, à la création de packages ainsi qu’à la possibilité d’établir des code-shares.

Alain Saint-Ange, Ministre du tourisme des Seychelles, a tenu à féliciter les compagnies aériennes de la zone océan
Indien pour leur travail à la mise en place de connexions inter-îles. De plus, il a précisé que les Îles Vanille soutiendront financièrement les compagnies qui travailleront à la connexion de deux, voire plus, îles de l’océan Indien.

Il s’agit de donner aux professionnels, des outils marketing, de les accompagner vers de nouveaux marchés en termes de communication, et de leur offrir une
meilleure visibilité.

Il existe aujourd’hui quatre grandes compagnies aériennes régionales, à savoir Air Austral, Air Mauritius, Air Madagascar et Air Seychelles. Des compagnies aériennes étrangères seront invitées à rallier la zone océan Indien dans l’avenir.

À noter que le 16 décembre prochain, l’île Maurice accueillera l’A380, comme l’a rappelé Michael Sik Yuen, Ministre du tourisme de l’île Maurice.

Une identité visuelle redéfinie

La visibilité des Îles Vanille et leur image passent par la création d’un logo. Celui-ci est actuellement en cours de finalisation et sera présenté au grand public ainsi qu’aux professionnels du tourisme lors de Iftm Top Résa, au mois de septembre prochain.

La croisière, un secteur à développer

Le secteur des croisières, axe de développement économique majeur, a également été évoqué.

Les Îles Vanille souhaiteraient que des croisiéristes soient basés dans l’océan Indien et ce afin de relancer l’activité, notamment en lien avec la CIA (Cruise International Association).

La direction des Îles Vanille, en la personne de Pascal Viroleau, doit proposer un plan d’actions pour les trois années à venir, l’objectif des Îles Vanille n’etant pas de remplacer les offices de tourisme mais d’assurer l’ouverture de nouveaux marchés aux destinations.

Ensemble plus forts

L’Association invite les autres destinations de l’océan Indien à rejoindre les Îles Vanille afin de s’assurer que la zone océan Indien prenne sa place dans le monde du tourisme
international.
À cet effet, les Îles Vanille deviendront membre de l’OMT, comme l’a confirmé Taleb Rifai, secrétaire général de l’OMT, Elsia Grandcourt étant la représentante des Îles Vanille pour l’OMT en Afrique.

« Il est intéressant de voir la volonté politique qu’il y a derrière ce projet. La coopération régionale qui apparaît dans les Îles Vanille est une illustration de la façon dont les destinations insulaires peuvent, en associant, relever certains des grands défis auxquels les îles font face, comme la qualité des dessertes, tout en produisant une marque plus forte et plus attrayante » a indiqué le secrétaire général de l’OMT.

650 000 Euros de budget

Enfin, le budget des Îles Vanille a été dévoilé : le premier budget global de l’association s’élève à 650 000 euros.
Le défi sera de travailler à la reconnaissance des Îles Vanille en tant que nouvel acteur dans le secteur touristique. L’objectif sera ainsi de créer un bloc qui serait aussi fort que chaque île, prise individuellement.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Buenos Aires dans le tempo de sa croissance touristique

Buenos Aires dans le tempo de sa croissance touristique

1198 vues
20 mai 2019 0

La capitale argentine, « la ville de toutes les passions », a accueilli 2...

Golf : Une Terre Blanche pour les amoureux de la petite balle

Golf : Une Terre Blanche pour les amoureux de la petite balle

1675 vues
17 mai 2019 0

Le grand chic, c’est de taper la balle au golf à la Terre Blanche....

Tourisme en zones à risques, quelles précautions à prendre ?

Tourisme en zones à risques, quelles précautions à prendre ?

1275 vues
14 mai 2019 0

Quand on voyage il faut s’informer des conditions de sécurité des destinations visitées. Les...