Le wi-fi à bord, du marketing de haut vol


Trois voyageurs sur quatre seraient plus susceptibles de réserver leur vol avec une compagnie aérienne qui leur permettrait de surfer sur le web en avion, selon un sondage réalisé par Skyscanner, auprès de 1 500 voyageurs internationaux.

Ce sondage fait suite à la récente loi approuvée par la Commission Européenne autorisant le réseau 3G et 4G à bord des avions.

Si le Wi-Fi était autorisé à bord, les passagers se serviraient principalement d’internet pour lire leurs emails (36 %) et un tiers (32 %) des voyageurs l’utiliseraient pour surfer sur les réseaux sociaux. Près d’un quart (23 %) téléchargeraient des jeux et films tandis que 6 % des voyageurs s’en serviraient pour réserver à la dernière minute leurs hôtels.

Jonathan Sepulchre, Chef de Marché chez Skyscanner, commente : « Nous remarquons que malgré un fort intérêt des passagers pour l’utilisation du Wi-Fi en vol, les voyageurs ne sont pas encore tout à fait prêts à payer pour ce service supplémentaire. Selon le sondage, seulement 34 % des sondés accepteraient de payer le Wi-Fi sur un vol long-courrier ».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Regiondo, spécialiste allemand de la technologie pour le tourisme, s’installe à Nice

Regiondo, spécialiste allemand de la technologie pour le tourisme, s’installe à Nice

1238 vues
24 février 2021 0

Le siège de Regiondo emploiera près de 25 personnes en 2021 et recrute actuellement...

EZUS implante une nouvelle antenne pour le voyage collaboratif

EZUS implante une nouvelle antenne pour le voyage collaboratif

1123 vues
23 février 2021 0

Souhaitant profiter du pôle « Traveltech » de la Côte d’Azur avec la présence...

Tourisme de croisières : le 1er barman robot humanoïde en mer

Tourisme de croisières : le 1er barman robot humanoïde en mer

1249 vues
15 février 2021 1

MSC Croisières a dévoilé jeudi dernier les détails du MSC Starship Club, une expérience...