Le trafic aérien des passagers atteint des sommets


La croissance du trafic aérien des passagers est restée solide au mois de juillet, a affirmé à Genève l’Association internationale du transport aérien (IATA). La hausse de 5 % marque toutefois un léger ralentissement par rapport à celle de 6,1 % enregistrée en juin.

« La demande continue d’être forte. Nous maintenons notre prévision de croissance de 5 % sur l’ensemble de l’année« , a déclaré le directeur général de l’IATA Tony Tyler, qui a souligné que les données régionales sont en train de changer.

La croissance a ralenti dans certains pays émergents, comme la Chine, ainsi que dans l’ensemble de l’Asie, alors que l’Europe semble sortir d’une récession de 18 mois. La croissance des compagnies aériennes asiatiques sur le plan international a atteint 6,3% en juillet par rapport au même mois de l’année précédente, une performance inférieure aux attentes. La croissance des compagnies européennes a atteint 3,7 %.

Vers une meilleure connectivité entre l’aérien et le Tourisme

Le débat général de la vingtième session de l’Assemblée générale de l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) a mis également en lumière le lien entre la politique du tourisme et celle du transport aérien.
Les pays participants ont réclamé une coordination plus étroite entre ces deux politiques, faisant valoir que trop souvent, ces secteurs interdépendants étaient dissociés.

Les délégations des 120 États Membres de l’OMT intervenant à la vingtième session de l’Assemblée de l’OMT ont débattu des politiques de transport aérien dans leur pays respectif et ont préconisé des mesures et initiatives pour assurer une meilleure connectivité. Les pays ont également réclamé une collaboration plus étroite entre les politiques du tourisme et du transport aérien.

Les questions comme la simplification des formalités de visa, le besoin de rendre les aéroports plus conviviaux pour les visiteurs, la taxation, les accords de ciel ouvert et l’impact des compagnies à bas coût ont fait partie des sujets débattus.

L’OMT a défini la connectivité comme une des priorités politiques tout comme la simplification des formalités de visa et une juste taxation. L’OMT travaille avec l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) sur l’avancement de ces questions ainsi que sur celles liées au changement climatique, à la modernisation des règles de l’aviation et au développement de règles convergentes assurant la protection des voyageurs et des entreprises.

Plus d’un milliard de touristes ont passé les frontières internationales au cours de 2012 dont la moitié est arrivée à destination par transport aérien.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Passeport sanitaire tourisme, une Europe qui tombe à pic pour le vaccin

Passeport sanitaire tourisme, une Europe qui tombe à pic pour le vaccin

4321 vues
2 mars 2021 2

Alors que le printemps approche à grands pas, Bruxelles a décidé d’accélérer les choses...

Changement radical de politique de voyages au Royaume-Uni

Changement radical de politique de voyages au Royaume-Uni

9954 vues
1 mars 2021 0

Le Royaume-Uni ouvre ses portes à l’été et à partir du 17 mai prochain,...

IATA prévoit 75 milliards de dollars de pertes en 2021

IATA prévoit 75 milliards de dollars de pertes en 2021

2224 vues
26 février 2021 0

L’Association du transport aérien international (IATA) vient de publier une nouvelle analyse montrant que...