Le Map Fête la Montagne française


C’est une vraie première dans l’histoire du Map Pro: la présence d’un stand de 150 m2 réunissant 20 exposants unis pour promouvoir tous les plaisirs de la Montagne.

La veille au soir, à deux pas des champs Elysées, avait lieu la Fête de la Montagne, pour valoriser l’ensemble des acteurs de la montagne française et même internationale avec notamment la présence de la région du Québec.

C’était la quatrième année que la société Eventiz, dirigée par Frédéric Van Houtte, organisait cette manifestation qui a aujourd’hui atteint sa vitesse de croisière.

La Fête de la Montagne veut ainsi donner la parole à  » toute la montagne française et pas seulement aux grandes stations les plus riches « , selon Frédéric Van Houtte, promouvoir la montagne en été et faire se rencontrer les acteurs « montagnards » avec les distributeurs B2B.

Il est vrai que la Montagne a toujours été, pour diverses raisons, traditionnellement tournée vers le grand public et a souvent négligé les agences de voyages, celles-ci, peu au fait des spécificités propres à ce types de vacances, n’insistant pas trop auprès de leurs clients pour pousser leur commercialisation.

 » Le marché de la montagne (on ne parle plus désormais de sports d’hivers, ndlr), pour continuer et accélérer sa croissance , doit être éduqué notamment en démultipliant les messages vers les tour opérateurs, les agences de voyages et/ou les OTA « .

E-learnings, eductours et sensibilisation à l’environnement (chaque été on ne compte plus les détritus, mégots de cigarettes ou emballages en tout genres), sont les moyens mis en place par les nouveaux acteurs de la montagne (Locatour, France Montagnes, Ski Express) ou les plus anciens (P&V, Lagrange, Odalys, entre autres) pour promouvoir ces vacances à la Montagne qui reste quand même un marché complexe.

 » Il y a nécessité d’intermédier ce marché« , précise Yariv Abehsera, le patron de Locatour,  » car sur ce marché l’offre est cinq fois plus importante que la demande. Nous devons ainsi créer de la valeur, se diversifier et casser les vieilles habitudes, notamment en luttant contre le C2C (consumers to consumers) ».

La Fête de la Montagne est une belle initiative qui va inexorablement grandir, en doublant en 2014, sa capacité de stand au Map Pro, en créant un site B2B dynamique et en poursuivant sa mission d’évangélisation pour convaincre le ski français de soutenir le plus possible la distribution professionnelle.

55 millions de skieurs, un terrain de jeu fantastique (les grands domaines français), font de la Montagne, ne l’oublions pas, non plus seulement une destination de remplacement ou de report mais une véritable destination d’avenir, éminemment créatrice d’emploi.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le tourisme en Floride pénalisé par ses visas

Le tourisme en Floride pénalisé par ses visas

2462 vues
3 février 2023 0

Comme dans de nombreux pays d’Amérique du Sud, un visa est nécessaire pour se...

Un invité exceptionnel au Carnaval de Nice pour son 150ème anniversaire

Un invité exceptionnel au Carnaval de Nice pour son 150ème anniversaire

2311 vues
2 février 2023 0

La 150 e édition du carnaval de Nice (du 10 au 26 février prochain)...

De l’absolu nécessité d’un transport aérien plus propre et écolo

De l’absolu nécessité d’un transport aérien plus propre et écolo

2113 vues
1 février 2023 0

A l’occasion de ses vœux à la presse, le Président de la FNAM, Pascal...