Le Kenya repasse à l’offensive


Suite aux différentes attaques lancées contre les villes de Nairobi et de Mombasa ces dernières semaines, impliquant des contre-indications sévères exprimées par les conseils aux voyageurs étrangers à l’encontre du Kenya, le Kenya Tourism Board lance un plan de relance, visant à améliorer l’image de la destination, sur ses principaux marchés émetteurs.

Le président Kenyan a par ailleurs affirmé sa volonté de venir en aide au secteur touristique, un pilier de l’économie Kenyane.

kenyatta_kenyaLors de son dernier communiqué, HE Uhuru Kenyatta (photo) a précisé sa volonté de replacer le tourisme kenyan sur une tendance positive: en retrouvant une fréquentation touristique à la hausse semblable aux années 2001 à 2007.

Afin de venir en aide à l’économie touristique du pays, le président du Kenya, en étroite collaboration avec le Ministre des Affaires Etrangères Est Africain, du commerce et du Tourisme, ainsi qu’avec les professionnels du secteur a mis en place les mesures d’urgence suivantes :

A compter du 29 Mai 2014, les billets d’avions vendus par les professionnels du tourisme seront exemptés de TVA, le but pour les compagnies étant de redevenir compétitives par la promotion de billets à plus faible coût.

La hausse des taxes sur l’entrée aux parcs « Premium », mise en vigueur en Juin 2013, donnant lieu à des augmentations a été revue à la baisse : les parcs, dont les droits d’entrée étaient à 90$ sont descendus à 80$ pour les visiteurs. Cette baisse s’applique donc aux parcs suivants : Parc d’Amboseli, Parc de Nakuru.

Afin d’encourager les vols pour Mombasa ou Malindi, le gouvernement Kenyan a réduit les taxes d’aéroport (landing fees) de -40 % pour l’aéroport International de Mombasa et de -10 % pour l’aéroport de Malindi.

Le gouvernement Kenyan a également alloué des fonds spéciaux pour adapter les pistes de l’aéroport de Malindi aux standards internationaux, dans le but de permettre aux avions de plus grande capacité d’atterrir directement à Malindi, sur la côte Nord du Kenya.

Le gouvernement, main dans la main avec les acteurs du tourisme, mettra également en place un plan de relance massif sur plusieurs marchés – dont la France – afin restaurer l’image de la destination. Cette campagne globale, principalement online, sera lancée dans les toutes prochaines semaines.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme à Hong Kong : rien ne va plus

Tourisme à Hong Kong : rien ne va plus


8 juillet 2020 0

Hong Kong devait célébrer, le 1er Juillet dernier, le 23ème anniversaire de la rétrocession...

Coup dur pour le tourisme : le Japon subit et l’Indonésie provoque 

Coup dur pour le tourisme : le Japon subit et l’Indonésie provoque 


7 juillet 2020 0

Il y a des phénomènes naturels et d’autres qui le sont beaucoup moins. Comme...

Ponant boucle son Tour de France

Ponant boucle son Tour de France


6 juillet 2020 0

Ponant, le leader mondial des croisières d’expédition, a décidé d’élargir son offre touristique au...