Le Club Med peut beaucoup mieux faire


Sur les 9 premiers mois de l’année (1er novembre 2012 au 31 juillet 2013), le volume d’activité du Club Med s’élève à 1 125 M€ contre 1 133 M€ sur la même période l’an dernier, soit une baisse de -0,8 % à taux change constant.

Sur le troisième trimestre, le volume d’activité est en progression de +0,3 % à taux de change constant compte-tenu de l’impact positif des vacances de Pâques sur le mois de mai qui vient contrebalancer la baisse d’activité observée sur le mois de juillet, en particulier sur le marché français.

Une conjoncture dégradée

Le club accuse une baisse de -7,5 % sur l’Europe-Afrique (qui intègre la fermeture définitive des villages saisonniers 3 Tridents d’Otranto en Italie et de Beldi en Turquie, la fermeture temporaire de Chamonix en France pour l’Eté, la prolongation de la fermeture de Djerba-la-Fidèle en Tunisie mais aussi l’ouverture des villages 4 Tridents de Belek en Turquie et de Pragelato Vialattea en Italie).

Le nombre de clients passe ainsi de 325 000 à 319 000 sur le troisième trimestre, en baisse de 1,7% pour une capacité à -4,5 % (la zone Europe-Afrique enregistrant une baisse de 12 000 clients, soit -5,4 % pour une capacité à -7,5 %).

Par conte, le nombre de clients 4 et 5 Tridents continue de progresser, avec 11 000 clients supplémentaires (dont +4 300 clients en Europe-Afrique), soit une hausse de 5,3 %.
Ils représentent désormais 67,1 % des clients contre 62,6 % au troisième trimestre 2012, enregistrant une progression de 4,5 points.

Quand au chiffre d’affaires du Groupe au 3ème trimestre 2013, il s’élève à 317 M€ contre 332 M€ sur la même période l’an dernier, soit une baisse de 1,5 % à taux de change constant.

Le chiffre d’affaires Villages (activité Villages hors promotion immobilière) à taux de change constant diminue lui de -2,1 % sur le troisième trimestre 2013, reflet du ralentissement de l’activité constaté sur le mois de juillet, d’une part, et de la progression du poids des villages managés à la suite de l’ouverture du village de Belek en Turquie, d’autre part.

L’Hiver 2014 ?

Les réservations à date sont encourageantes. Elles ont bénéficié d’une politique active d’early booking dans l’ensemble des zones géographiques. A la même date l’an dernier, plus d’un tiers des réservations de la saison hiver avaient été enregistrées.

Le Club souhaite d’autre part, recruter près de 1 600 GO, pour l’animation de ses villages français et belges. 23 villages montagne situés en France, Belgique, Italie et Suisse.

80 % des postes proposés concernent le pôle hôtelier (regroupant essentiellement le bar, la restauration, la cuisine, l’hébergement et la réception) tandis que le pôle loisirs (postes liés à la petite enfance, au sport et au spa) représente 20 % des recrutements.

L’Offre Publique d’Achat (OPA) suspendue

Le 16 juillet 2013, l’Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») a déclaré conforme l’offre publique d’achat de la société Gaillon Invest, visant les actions et les obligations à option de conversion et / ou d’échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANEs) de la société Club Méditerranée.
L’offre publique d’achat s’est ouverte le 17 juillet 2013.

A la suite des recours déposés devant la Cour d’Appel de Paris les 24 et 26 juillet 2013 aux fins notamment d’obtenir l’annulation de la décision de conformité de l’offre publique, l’AMF a annoncé le 6 août 2013 la prorogation de l’offre publique qui devait initialement se clôturer le 30 août 2013.

En pratique, la clôture de l’offre est repoussée de huit jours au moins après le prononcé de l’arrêt de la Cour statuant sur les recours en annulation.

Les analystes d’Oddo Securities ont revu à la baisse leurs prévisions pour le groupe notamment après avoir été informés que les réservations étaient en chute de 10 millions d’euros par rapport aux prévisions de la société. Etant donné l’avancement de la saison, il s’agit pour eux d’un « manque à gagner difficilement compensable« .

Ils ont donc abaissé de 5 % leur prévision de résultat opérationnel pour 2013 et indiqué que « que la guidance de free cash-flow positif avant cession est relativement à risque, même si un dérapage important est à exclure« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Fin de parcours pour Plus Belle l’Europe

Fin de parcours pour Plus Belle l’Europe

1428 vues
2 avril 2020 0

« La crise sanitaire que nous traversons a eu raison de Plus Belle l’Europe » explique...

Tui est sauvé mais à quel prix

Tui est sauvé mais à quel prix

31743 vues
30 mars 2020 21

Toutes les entreprises du voyage sont en grande souffrance. On le sait, depuis la...

Covid-19 : une ordonnance salutaire pour le tourisme français

Covid-19 : une ordonnance salutaire pour le tourisme français

2485 vues
26 mars 2020 0

Les professionnels du tourisme (SETO/EDV) se félicitent de la publication hier de l’ordonnance conciliant...