Le 1er Festival du film de promotion touristique à Concarneau (Finistère)


Hauts lieux du tourisme en Bretagne, Concarneau et sa célèbre Ville Close (Finistère) lancent le 1er Festival de l’invitation au voyage du 24 au 26 avril prochain.

S’adressant aux villes touristiques de France, communautés d’agglomération, offices de tourisme, comité départementaux et régionaux du tourisme…, ce festival du film de promotion touristique, initié par le duo François Besombes et Benjamin Beaumont (photo),  constituera un temps de rencontres et d’échanges entre collectivités, professionnels du tourisme, professionnels de l’audiovisuel et de la communication.

Festival du film de promotion touristique a ConcarneauInternet, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, et des avancées techniques comme les drones, ont révolutionné la manière de faire parler de soi et d’attirer les visiteurs potentiels.

Aujourd’hui, même un modeste Office de tourisme rural peut s’offrir un film d’envergure égale à ceux des grandes structures dans un passé encore récent où l’ampleur du budget limitait les ambitions.

Forte de son expérience, la ville de Concarneau (Finistère) a donc convié à en débattre et échanger des méthodes. Un concours de films de promotion touristique locale et régionale sert de fil conducteur.

Le jury composé de professionnels du tourisme, de l’audiovisuel et de la communication, et présidé par le journaliste Jean-Paul Ollivier, bien connu pour ses descriptions de paysages lors du Tour de France cycliste, départagera les 58 films en compétition, d’une durée n’excédant pas les 4 minutes.

Et pour décrocher ces Rubans Bleus, on viendra de loin, de toute la Bretagne bien sûr, mais aussi de, entre autres, Arras, Cabourg, Saint-Omer, Pays d’Aubenas, Colmar, Bouches-du-Rhône, Pays du Beaujolais, Le Puy-en-Velay, La Grande-Motte, Ajaccio, Auxerre, Bassin d’Arcachon, Hautes Provence, Gard, Pas-de-Calais, Pays des Cevènnes, Meuse-Lorraine, Saintes-Marie-de-la-mer…

Mais pas question de rester entre soi : les organisateurs ouvrent les portes au grand public qui pourra réagir sans faux-fuyants aux films proposés et renvoyer directement, par un prix spécial, un ressenti qui pourrait être cruel pour certains professionnels.

Yves Pouchard





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Que pourrait-être demain dans le tourisme ?

Que pourrait-être demain dans le tourisme ?


12 avril 2021 0

Un excellent article de Chantal Neault paru dans le Réseau de veille en tourisme...

Air Europa dans le viseur de Ryanair

Air Europa dans le viseur de Ryanair


8 avril 2021 0

Ryanair reproche toujours à Air Europa d’avoir été secouru par le gouvernement espagnol. La...

Air France, cette fois la dernière chance ?

Air France, cette fois la dernière chance ?


6 avril 2021 0

L’Etat français et la commission de Bruxelles ont enfin trouver un accord sur le...