L’aventure c’est l’aventure, une maxime de Maxime


Capitaine de l’équipe des Bleus dans « Kho Lanta-la guerre des chefs » en 2019, Maxime Berthon fut éliminé au 34ème jour par une coalition de ses concurrents parce que, avouèrent-ils, trop fort, trop savant, trop pédagogue… Tant mieux pour nous car son beau livre « Carnets de voyages-carnets d’aventures » n’est pas un jeu, juste un vrai régal.

La rédaction du livre, Maxime Berthon l’avait débutée avant la parenthèse Kho Lanta et ce n’est donc pas à un récit du jeu de TF1 qu’il faut s’attendre. C’est bien mieux : son parcours personnel depuis ses 5 ans où il rêvait devant les albums de Tintin, sa vocation de baroudeur
qu’il a tout fait pour mener à la concrétisation, et bien sûr quelques unes des aventures menées à travers la planète en pro de la création de raids et d’accompagnement de groupes pour les meilleurs TO spécialisés.

Du Canada au Guatemala en passant entre autres par la Namibie et le grand Ouest américain, qu’il soit sur terre ou sur mer, face à un éléphant ou un grizzly, en mode survie dans un environnement sauvage ou en rencontre des peuples locaux, l’explorateur qu’il est réveille à chaque page l’aventurier qui sommeille en chacun de nous… surtout en ces temps chahutés où les perspectives de voyages, ne serait-ce qu’un tout tranquille all inclusive au soleil balnéaire, restent dans les nimbes.

Raison de plus, après tout, pour rêver d’avions qui décollent et se préparer à encore mieux jouir des destinations qui n’attendent que nous.

C’est là toute la qualité de ces « Carnets de voyages-carnets d’aventures » de Maxime Berthon, griffonnés sous la pluie, écrits entre deux tempêtes, illustrés de dessins et de photos, avec pour maîtres mots la curiosité et l’émerveillement.

L’écriture est alerte et fait rebondir le récit sans cesse par des péripéties, apprentissages, une multitude ‘apprentissages glanés aux quatre coins du globe, et rencontres passionnantes.

Au terme de chacun des 7 grands chapitres de voyage (Ouest Canadien ; Colombie et Panama ; Ouest Américain ; île de la Réunion ; Guatemala-le monde Maya ; Bélize et Honduras, et enfin Namibie, des pages « Mémo » regroupent les indispensables savoirs à retenir pour vivre au mieux la destination et se sortir de problèmes possibles.

Féru des histoires de Tintin, Jules Verne et Sylvain Tesson, Maxime Berthon aura réussi à travers ce livre à réaliser aussi un rêve personnel : rencontrer son héros, Mike Horn.

Le plus célèbre des aventuriers actuels de l’Arctique et de l’Antarctique lui a apporté la plus belle des reconnaissances entre baroudeurs en signant la préface du livre de Maxime. Mérité !

Yves Pouchard

« Carnets de voyages-carnets d’aventures » de Maxime Berthon.
Editions Amphora-coll.Bold. 290 pages. 29€95.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Du recrutement et de la bonne techno chez Salaün Holidays

Du recrutement et de la bonne techno chez Salaün Holidays

2206 vues
30 septembre 2022 0

Après une belle participation à l’IFTM Top Resa 2022, les commerciaux de Salaün Holidays...

César Balderacchi a rejoint les étoiles

César Balderacchi a rejoint les étoiles

1618 vues
26 septembre 2022 2

La Quotidienne a la tristesse de vous faire part du décès de César Balderacchi...

Fabien Krol nommé Directeur Général de Quartier Libre

Fabien Krol nommé Directeur Général de Quartier Libre

1522 vues
21 septembre 2022 0

Hier premier jour de l’IFTM 2022 a été l’occasion idéale pour annoncer l’arrivée du...