L’APST remet les points sur les I au Ditex


Profitant du salon du Ditex, le seul salon au sud de la Loire, Raoul Nabet, le président de l’APST a tenu à clarifier les engagements de l’association auprès des professionnels présents.

 » Il est normal que l’APST aille à la rencontre de ses adhérents sur un salon comme le Ditex pour d’une part, délivrer un rapport moral et financier de ses activités et d’autre part, rappeler les grands enjeux de l’association ainsi que mes engagements de début et de fin de mandature« .

Grosso modo les adhérents souhaitent savoir à quoi sert les cotisations et pourquoi augmentent-elles ?

Le président Nabet a rappelé les principes de bases du fonctionnement de l’APST (3 grands types d’adhérents : 1 800 distributeurs, 200 tours opérateurs et 700 producteurs, qui paient chacun pour le risque qu’ils représentent) et les avancées notables de sa mandature notamment la modernisation des statuts, une gestion plus rigoureuse ou encore la refonte du système informatique.

864 millions d’euros ont ainsi été délivrés en 2012, en terme de garanties apportées.
Cette somme, bien évidement, n’a pas été déboursée mais elle représente la forte exposition aux risques à laquelle doit faire face l’APST.

D’ailleurs le président n’a pas fait mystère de la résiliation du contrat avec l’assureur Confiance Belgium (arguant qu’il y avait trop de sinistres à gérer) et de la grande difficulté pour l’APST à trouver un autre assureur de même niveau.

La révision des conditions d’adhésion des grands adhérents et de leur régime spécial ont du être rapidement actées pour pouvoir assainir la situation et convaincre un nouveau partenaire garant.

« Avoir moins de recettes n’est pas très grave si nous diminuons drastiquement nos risques  » a rappelé le président.

Et finalement, à ce jour, tous les grands adhérents sont restés. Un nouvel assureur a été trouvé (Gras Savoye) et, globalement, tous les administrateurs saluent le travail effectué par le président Nabet.

Rappelons que Raoul Nabet est le seul président a avoir statutairement fait voter la réduction de son mandat à deux exercices. Cela a le mérite d’être souligné quand on sait que ce cas est unique dans les annales professionnelles quelles qu’elles soient…

Les élections auront lieu le 17 avril prochain pour le renouvellement du tiers sortant (cinq chaque année), cette date correspondant également à la fin de la mandature de 3 ans du président mais également à la réélection des 29 DR qui, pour 12 d’entre eux issus des régions, feront partie du conseil national d’administration.

Le prochain dossier portera sur l’achat immobilier du siège de l’APST.
L’association investit massivement dans la pierre pour consolider encore plus ses actifs.

 » Si un adhérent se retrouve à la rue, il pourra toujours être logé  » a plaisanté le président qui, à la question posée de savoir si le Snav (ou le Ceto) pouvaient rejoindre cette fameuse « Maison du tourisme », rêvée par Olivier Delaire, ancien président de l’association, n’a en tout cas pas fermé la porte.

« Loin de là. Nous sommes toujours prêts si nécessaire et dans la mesure de nos possibilité à aider nos amis ! ».

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Semaine des métiers du Tourisme : Viaticus fait le 1er pas

Semaine des métiers du Tourisme : Viaticus fait le 1er pas

2231 vues
1 mars 2024 0

Dans le cadre de la semaine des métiers du tourisme du 18 au 24...

Salaün invite sept agents de voyages en Namibie

Salaün invite sept agents de voyages en Namibie

2308 vues
29 février 2024 0

Salaün Holidays relance son rendez-vous baptisé « On The Road To… » avec un...

Des Femmes du Tourisme désormais bien en place

Des Femmes du Tourisme désormais bien en place

3100 vues
27 février 2024 0

L’association Femmes du Tourisme a désigné hier son nouveau Conseil d’Administration lors de son...