L’aéroport Marseille Provence annonce la couleur … avec ses ambitions


Forte de ses résultats et pariant sur un trafic de 10 millions de passagers en 2020, la plate-forme aéroportuaire de Marseille s’est engagée dans un grand projet de modernisation de 500 M d’euros sur 10 ans !

« Afin de garantir un haut niveau de prestations à nos clients mais aussi à nos partenaires opérationnels, et pour attirer les compagnies aériennes, il était essentiel d’engager l’aéroport dans ce grand projet de modernisation... ». Cette déclaration en forme de préambule devait être initialement prononcée par Pierre Régis, le Président du Directoire de l’aéroport à l’occasion de la conférence de presse tenue hier matin en présence d’un imposant parterre de représentants des médias de la presse locale, régionale, professionnelle et audio-visuelle.

amp-2Mais à la grande surprise des journalistes, M.Régis (photo) – retenu par « un empêchement de dernière minute »- n’ a pas pu délivrer la bonne parole, ni répondre aux interrogations légitimes qui se posent au vu de l’ambitieux et coûteux programme de travaux et aménagements qui devraient, à terme, positionner AMP comme la référence des aéroports régionaux.

C’est donc à Julien Boullay, le directeur Marketing et Communication, et Loïc Chovelon son bras droit, qu’est revenu le privilège de dévoiler la nouvelle marque de l’aéroport et de présenter les différentes étapes de ce grand projet de transformation.

Un trafic au fort potentiel

On l’a dit, tous les clignotants sont au vert pour la plate-forme, avec une augmentation du trafic sur ces dix dernières années de 6 à 8,3 millions de passagers.

amp-1Dans le même temps le nombre de destinations desservies en vol direct est passé de 56 à plus de 100… Le trafic international s’est renforcé, à tel point qu’il représente désormais 59 % du trafic total.

D’aucuns diront, à juste titre, qu’il faut voir surtout là les effets bénéfiques de l’ouverture du terminal mp2 et du succès des vols low-cost.

Toujours est -il que les dirigeants d’ AMP n’ont pas lésiné sur les moyens afin de dessiner ce que devra être l’aéroport provençal de demain. Et que, fort de l’appui de deux agences de communication (klarté et PMKR), ils ont mis à contribution non seulement les acteurs économiques et touristiques du territoire mais aussi les clients, lesquels ont pu durant plusieurs mois apporter leur pierre à l’édifice et leurs idées à travers une plate-forme collaborative # Et si vous transformiez l’aéroport Marseille Provence avec nous…

« En quelques mois, nous avons pu récolter plus de 1 000 idées qui elles même ont généré plus de 100 000 votes -top et flop-… ce qui nous a permis de mieux appréhender les attentes de nos clients mais aussi de les prioriser » a révélé Julien Boullay.

Autant vous le dire, nous n’allons pas vous livrer une liste exhaustive de toutes les nouveautés, de tous les changements réalisés ou à venir. La révolution a simplement commencé il y a quelques mois avec une refonte totale du plan de circulation et des accès aux différents parkings.

amp 2Depuis hier mardi une nouvelle marque colorée et tendance est née . Elle fait déjà l’objet d’une grande campagne de communication. Ce logo et la charte graphique qui va avec seront désormais déclinés sur l’ensemble des opérations. Depuis hier également, un nouveau site internet est en ligne, de même qu’un AMP Store.

Issue également de l’approche collaborative, l’ancrage plus profond à la région va se traduire par la création d’un show-room de la Provence et d’une esplanade avec végétaux, terrasses et espaces de vie dont un terrain de pétanque !

Tout ça sent bon, non ?

Et cerise sur le gâteau en même temps que première mondiale dans un aéroport à en croire ses initiateurs, c’est un couloir d’immersion sensorielle qui accueillera fin 2017 les voyageurs dans le Hall 4 . Avec des animations au gré des saisons…On imagine déjà des vidéos de champ de lavande, avec le parfum qui va avec et sur fond de chants de cigales… il va s’avérer difficile de quitter l’aéroport d’ici peu !

aéroport Marseille Provence-nouveau hallPlus sérieusement, tous ces changements qui s’accompagnent de nouveaux design et aménagements colorés pour les salles d’embarquement, d’espaces de jeux pour les enfants, d’une nouvelle et fonctionnelle gare routière, de toilettes plus accueillantes, de signalétiques plus claires… (et on en oublie encore), nous ont presque fait croire que nous étions le jour de Noël !

Mais non. Le duo Boullay/Chovelon avait bien une kyrielle de cadeaux dans leur hôte mais aucun des deux ne portait de barbe blanche. Autant dire que dans cette ambiance festive et bien éloignée de la morosité ambiante qui règne dans l’hexagone en cette fin d’année, il n’était pas vraiment d’actualité pour eux de répondre avec précision aux questions des journalistes sur le financement de toute cette affaire.

amp 1Des taxes à l’étal ?

Les taxes d’aéroport n’augmenteront pas a cependant martelé M.Boullay… Et comme l’aéroport n’ a pas de dettes à ce jour et « qu’il a très peu d’amortissements en cours, il est en capacité d’emprunter » nous a-t- il sobrement répondu.

Soit. Et pour ce qui est de la possible privatisation de l’aéroport ? Cette éventualité est -elle susceptible de casser le calendrier de travaux et  aménagements prévus ces prochaines années ?

« Il est urgent d’attendre » a-t- il été répondu en substance, allusion directe aux scrutins électoraux de ces prochains mois. En fait, c’est bien là que la présence effective et la parole de Pierre Régis auraient été les bienvenues.

Cela aurait au moins permis de couper court aux rumeurs qui laissent à penser que ce grand plan décennal d’aménagements et de communication est avant tout un habillage. Histoire de préparer la mariée avant une future union ?

Jean Beveraggi à Marseille pour La Quotidienne





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme & Covid-19 : pourquoi le retour à la normale prendra deux ans

Tourisme & Covid-19 : pourquoi le retour à la normale prendra deux ans

1566 vues
26 octobre 2020 0

Franck Goldnadel, nouveau responsable du directoire de la société des aéroports de la Côte...

Cathay Pacific passe clairement dans le rouge

Cathay Pacific passe clairement dans le rouge

1374 vues
23 octobre 2020 0

La compagnie aérienne Cathay Pacific Airways de Hong Kong va supprimer environ 6 000...

La covid-19, cette microscopique tueuse de tourisme

La covid-19, cette microscopique tueuse de tourisme

1874 vues
22 octobre 2020 0

Déjà plus d’un million de morts dans le monde dont plus de 30 000...