La PATA se projette bien


C’est juste après la conférence du Seto, à IFTM Top Resa, que les dirigeants du chapitre France de la PATA (Pacific Asian Travel Association) organisaient leur 4ème conférence pour dresser un premier bilan de leurs actions ainsi que réfléchir, collectivement, à l’évolution du marché touristique Asie Pacifique pour la France.

Présidé par Guillaume Linton, le chapitre France de la Pata s’est désormais doté d’une arme redoutable : un baromètre pour mesurer précisément les forces et les faiblesses de cette zone dont on dit partout qu’elle recèle le plus fort potentiel de développement au monde.

« Ce marché est clairement en progression  » explique Guillaume Linton, « et nous avons plus que jamais besoin d’outils précis et indiscutables pour non seulement mesurer nos actions mais également valider à toutes les étapes la justesse de nos objectifs« .

Mis en place par TCI Research, Trip Advisor et Forward keys, ce baromètre a d’ores et déjà révélé que pour la majorité des voyageurs, en 2015, le choix de l’Asie est le fruit d’une décision à la fois rationnelle (package, bon prix, coût de la vie sur place, accessibilité et visa) et émotionnelle (attachement à la région, présence d’amis ou de la famille, gentillesse de la population locale, coup de coeur).

La plage et les multiples facettes culturelles (architecture, cuisine locale, temples, sports) restent également selon l’étude de solides raisons de choix spontanément citées pour l’Asie.

Selon Iata d’ailleurs, l’Asie représente aujourd’hui 9 % du trafic mondial et 14 % des revenus générés au total.

Conf PATA 29 Sept 2015 (9)Les dirigeants de la PATA ont souhaité lors de cette conférence de presse associer de grandes personnalités à leur réflexion et c’est autour de JP Chantraine (Asia), R. Soubielle (Snav), P.Saiporn (OT Thailande), JP Sauvage (BAR France), G. de la Porte du Theil (Interface Tourism) et JC Balanos (Accor) que les destinations ont été analysées et les grandes tendances expliquées par ces éminents spécialistes.

On retiendra notamment que sur le marché intermédié (tour opérateurs), deux grandes destinations ont été pénalisées : l’Indonésie (sécurité) et l’Inde (visas). Et qu’à l’inverse, le Japon, la Nouvelle Zélande (+41 % en pax) ou encore l’Australie (+7 %) réalisent toujours d’excellentes performances.

La forte attractivité de la zone, le bon rapport qualité prix ainsi que la hausse du nombre de compagnies aériennes semblent avoir été les facteurs déterminants de ce succès.

La Thaïlande reste toujours la première destination touristique en Asie pour les français (en 2014, 632 242 pax) et n’a heureusement pas été pénalisée par l’attentat d’août dernier.

Par rapport à l’atonie générale du marché (seulement 3 % de croissance), l’Asie est une excellente surprise pour les agences de voyages qui selon les analyses du Snav représente 5 des 10 destinations plébiscitées.

Sans surprise, on retrouve ainsi la Thaïlande, la Chine, l’Indonésie,le Vietnam et le Japon.

« En 2016, le trend va continuer d’augmenter, l’attractivité, la diversité et la capacité à rebondir rapidement après les crises, augurent de très belles performances » conclut le président France de la PATA.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste

Quand le pouvoir malgache s’improvise voyagiste


12 juillet 2019 0

Le football peut rendre fou tant la passion est exacerbée. Actuellement, la Coupe d’Afrique...

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones

Le Nouveau Brunswick, la province Canadienne qui veut attirer les groupes francophones


11 juillet 2019 0

Parlez du Canada à un français et aussitôt il vous répondra Québec et Montréal...

Les défis futurs du tourisme monténégrin

Les défis futurs du tourisme monténégrin


9 juillet 2019 0

J’ai dressé hier un tableau flatteur du tourisme monténégrin. Il représente ma perception sincère...