La facilitation des visas peut créer 2,6 millions d’emplois


D’après un nouveau rapport de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et du Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC), la facilitation des visas pourrait créer jusqu’à 2,6 millions de nouveaux emplois dans les économies de l’Association de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) d’ici 2016.

Le rapport a été présenté lors de la Concertation de haut niveau de l’APEC sur la facilitation des voyages (Bali, Indonésie, 1er octobre 2013).

Le rapport The Impact of Visa Facilitation in APEC Economies (L’impact de la facilitation des visas dans les économies de l’APEC) fait apparaître qu’en dépit de la collaboration fructueuse et des avancées enregistrées dans toute l’APEC pour faciliter les visas, y compris par des approches novatrices de mise en place de nouvelles politiques en matière de visas, 21 % des touristes internationaux attendus dans la région de l’APEC au cours de la période 2014-2016 auraient encore besoin, selon les régimes de visas actuels, d’obtenir un visa traditionnel avant leur départ.

Un assouplissement des formalités de visa pour ces touristes pourrait générer jusqu’à 2,6 millions d’emplois supplémentaires dans les économies de l’APEC d’ici 2016 et un surcroît de recettes de 89 milliards de dollars au titre du tourisme international, grâce aux 57 millions de touristes supplémentaires qui se rendraient dans les destinations de l’APEC.

Madame le Ministre du tourisme et de l’économie créative de la République d’Indonésie, Mari Elka Pangestu, qui accueillait la réunion, a souligné que les dirigeants de l’APEC ont reconnu l’importance du tourisme en tant que ressort de la création d’emplois, de la croissance économique et du développement en Asie-Pacifique lorsqu’ils ont lancé, en 2011, l’Initiative de l’APEC en faveur de la facilitation des voyages.

« Le défi consiste maintenant à mettre en place la coopération entre les fonctionnaires du tourisme, des finances, des douanes, de l’immigration, de la sécurité, des transports et des autorités aéroportuaires, qui évoluent dans des cercles différents. En 2013, avec cette Concertation de haut niveau sur la facilitation des voyages se tenant à Bali, on assiste pour la première fois à un effort de coordination entre différents forums, dont nous espérons qu’il débouchera sur des plans d’action en faveur de la facilitation des visas et des voyages » a expliqué Mme le Ministre Pangestu.

Dans l’allocution qu’il a prononcée lors de la Concertation de haut niveau de l’APEC sur la facilitation des voyages, le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai, a encouragé les dirigeants de l’APEC à examiner les opportunités créées par la facilitation des visas.

« Il ressort clairement du rapport qu’en faisant de la facilitation des visas une priorité nationale, on peut retirer d’importants avantages socioéconomiques en termes de création de revenus et d’emplois du fait de l’augmentation de la demande touristique qui en résulte. L’APEC est une organisation qui est à la pointe en matière d’intégration régionale. La facilitation des visas peut, selon nous, contribuer de manière significative à faire avancer les objectifs de l’APEC et la croissance équilibrée des
économies en son sein. »

Pour sa part, le Président du WTTC, David Scowsill, a déclaré : « encourager la liberté de voyager est une priorité stratégique primordiale du WTTC. Pour les pouvoirs publics, c’est une mesure simple qui se traduit par des emplois, de la croissance économique et des retombées sociales incalculables. »

En dépit des progrès considérables de ces dernières décennies pour faciliter les voyages de tourisme partout dans le monde, il reste encore d’importants créneaux à exploiter, notamment celui de l’optimisation des technologies de l’information et de la communication pour améliorer les procédures de délivrance des visas.

D’autres possibilités à creuser seraient d’améliorer la fourniture des informations, d’assouplir les procédures actuelles d’obtention d’un visa, d’introduire un traitement différencié pour faciliter les voyages de tourisme, d’instituer des programmes de visas électroniques et de mettre en place des accords régionaux de facilitation des visas.

Ces dernières années, l’OMT et le WTTC ont travaillé en étroite coopération afin d’expliquer l’intérêt de faciliter les visas pour stimuler la croissance économique et le développement, à travers des études régionales conjointes et une coopération avec le T20, le Forum économique mondial, l’APEC et l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Der Touristik obligé de vendre sa compagnie aérienne

Der Touristik obligé de vendre sa compagnie aérienne

1153 vues
12 avril 2021 0

Confronté à une crise sans précédent, le géant allemand Der Touristik se sépare de...

Comment TUI Group va lever encore 350 millions d’euros

Comment TUI Group va lever encore 350 millions d’euros

1121 vues
10 avril 2021 0

TUI Group a révélé son intention de lever au moins 350 millions d’euros de...

Comment Asia fait le dos rond

Comment Asia fait le dos rond

2215 vues
6 avril 2021 0

Guillaume Linton, le président du tour opérateur Asia, recevait vendredi dernier le temps d’un...