Jean-Charles de Castelbajac habille le Sofitel Casablanca Tour Blanche


Le Sofitel Casablanca Tour Blanche a laissé carte blanche  à Jean-Charles de Castelbajac afin de réaliser une œuvre d’art au sein de l’hôtel.

Le créateur français a ainsi conçu une véritable installation artistique permanente, « Fatal Oriental Syncronocity » placée au cœur du bar «  Le Casart ».

Jean-Charles de Castelbajac, natif de la ville, a souhaité rendre hommage à la ville de Casablanca en sublimant l’une des répliques du mythique film éponyme de Michael Curtiz (Casablanca – 1942) avec comme têtes d’affiche Humphrey Bogart et Ingrid Bergman.

Au-delà de cette installation, « Le Casart » met à l’honneur d’autres domaines artistiques : le graphisme et la peinture avec des œuvres de Caussanel et d’artistes casablancais, ainsi que la musique avec des artistes live et des sessions DJ tous les soirs.

La carte des cocktails puise ses influences dans des courants artistiques tels que le Dadaïsme ou le Cubisme, et propose ainsi 12 cocktails signature dont le « Baroquain », interprétation marocaine du mojito par le Maître de Bar, Simon Mhaimdet





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Etats Unis : une hôtellerie touristique au bord du gouffre

Etats Unis : une hôtellerie touristique au bord du gouffre

1538 vues
27 mars 2020 0

Le virus Covid-19 aux États-Unis va réduire les dépenses touristiques de 355 milliards de...

L’hôtellerie touristique madrilène offre des lits pour les malades

L’hôtellerie touristique madrilène offre des lits pour les malades

1011 vues
19 mars 2020 0

La Communauté de Madrid a déjà reçu une offre de 60 000 lits de...

Les hôteliers niçois aux abois

Les hôteliers niçois aux abois

1058 vues
18 mars 2020 0

Les annulations s’enchaînent pour les hôtels niçois, certains responsables envisagent des fermetures et un...