Iata veut punir plus sévèrement les incivilités


Selon une étude menée par l’Association du Transport Aérien International, les cas d’incivilités à bord ont été multipliés par 12 entre 2007 et 2011 !
Une cigarette allumée dans les toilettes, des insultes proférées à l’encontre d’un membre d’équipage, ou encore une tentative d’intrusion dans le cockpit, aujourd’hui plus de 6.000 incidents en vol.

Entre 2008 et 2011, les cas d’incivilités à bord (insultes, consommation de drogue, harcèlement sexuel..) ont été multipliés par 8.

Les compagnies aériennes demandent une révision de la réglementation.

« En 2011, cela a représenté un incident tous les 1.200 vols« , explique Tim Colehan, directeur adjoint des affaires extérieures à l’Iata.

Iata demande un durcissement de de la règlementation pour punir le incivilités de passagers. Car quand le passager fautif est remis à la police, il est le plus souvent relâché, en raison de l’impossibilité des forces de l’ordre d’agir. Ceci à cause de la convention de Tokyo de 1963 qui règlemente ces cas d’incivilités.

En effet, selon l’Iata, cette convention n’accorde aux autorités d’un Etat le droit d’agir que si l’avion dans lequel a sévi le fauteur de troubles est immatriculé dans ce pays.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les influenceurs du Tourisme sont-ils vraiment efficaces ?

Les influenceurs du Tourisme sont-ils vraiment efficaces ?


12 juillet 2019 0

La tendance actuelle se porte sur les « influenceurs ». Il s’agit de personnes...

Combien apporte Airbnb à la France finalement ?

Combien apporte Airbnb à la France finalement ?


11 juillet 2019 0

La dernière annonce d’Airbnb peut nous laisser pantois. La société affirme apporter des milliards...

En Chine bientôt la saisie des empreintes digitales obligatoire pour l’obtention du visa

En Chine bientôt la saisie des empreintes digitales obligatoire pour l’obtention du visa


2 juillet 2019 0

Dans l’air du temps depuis plusieurs années, les autorités consulaires chinoises en France imposeront...