Fidji : Le cyclone Winston sème de la peine et des larmes


Le bilan du passage du cyclone Winston sur les îles Fidji, le plus puissant de l’histoire de l’archipel, est passé à 29 morts, a annoncé lundi soir le porte-parole du gouvernement. Winston est le seul cyclone de catégorie 5 à avoir jamais touché l’archipel.

Winston, qui était accompagné de vents soufflant jusqu’à 325 km/h, a rasé dans la nuit de samedi à dimanche des dizaines de maisons, détruit des infrastructures et contraint des habitants terrifiés à se réfugier dans des centres d’évacuation d’urgence. Des photos prises par avion montrent des villages détruits.

« Les images venant des évaluations aériennes des zones touchées fendent le coeur et ne laissent aucun doute sur la férocité de ce cyclone« , a déclaré la coordinatrice de l’ONU pour les Fidji, Osnat Lubrani. « Avec cet impact catastrophique, il est clair que les Fidji font face à une longue convalescence. »

« Le bilan officiel désormais est de 29 morts, huit nouveaux corps ont été retrouvés sur l’île de Koro depuis hier« , a déclaré le porte-parole du gouvernement Ewan Perrin à la radio New Zealand. « Nous nous attendons à ce qu’il augmente encore mais, espérons-le, faiblement », a-t-il ajouté.

Des milliers de déplacés

De son côté, la directrice régionale pour le Pacifique d’Oxfam, Raijeli Nicole, a estimé que « compte tenu de la force de la tempête et des images que nous avons vues pour l’instant, nous avons bien peur que le bilan des morts ne cesse de monter et que des centaines de personnes n’aient assisté à la destruction de leurs logements et de leur gagne-pain« .

Environ 8 500 personnes étaient hébergées dans des centres d’urgence. « Dans certains endroits, les personnes déplacées vont le rester pendant des mois, car elles ont tout perdu« , a déclaré M. Perrin, précisant que le contact n’avait toujours pas pu être établi avec certaines zones de l’île.

Des touristes pris au piège

Les touristes pris au piège par le cyclone commençaient lundi à quitter l’archipel avec la reprise des vols après une suspension de deux jours. L’Australie a annoncé un programme d’aide de cinq millions de dollars australiens sous forme en particulier de vivres et d’eau potable. Wellington a augmenté son aide à 2,2 millions de dollars néo-zélandais et dépêché sur place un C-130 chargé de vivres.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

1428 vues
21 octobre 2020 1

L’histoire de cette compagnie est pour le moins compliquée. Il faudrait la plume d’un...

Un passeport tourisme anti-covid expérimenté cette semaine

Un passeport tourisme anti-covid expérimenté cette semaine

2640 vues
20 octobre 2020 0

Un groupe de passagers va bientôt s’envoler de Grande-Bretagne vers les États-Unis en utilisant...

Tourisme et transport : Le trafic entre le royaume uni et l’Europe en grand danger

Tourisme et transport : Le trafic entre le royaume uni et l’Europe en grand danger

1641 vues
19 octobre 2020 0

Le secrétaire britannique aux Transports, Grant Shapps, a sonné l’alarme la semaine dernière lors...