Des sièges d’avion réservés uniquement aux femmes : la polémique


Les indiens sont réputés être misogynes. En tout cas, la société indienne semble être majoritairement phallocratique. Le monde du transport aérien de la péninsule du Deccan n’échappe pas cette règle. Et tout est parti d’un constat : De nombreuses femmes voyageant seules se sont plaintes d’être pelotées par leurs voisins de siège durant le voyage. Pour solutionner ce problème, Air India, à prévu de réserver la première rangée, soit les 6 premiers sièges de la classe économique aux femmes seules.

Cette mesure s’appliquera dès la fin de cette semaine sur les vols domestiques de la compagnie indienne. Elle pourrait être étendue rapidement à l’ensemble du réseau Air India.

Ces sièges pourront être demandés lors de l’enregistrement du vol départ.

A notre connaissance une telle situation est unique dans le monde du transport aérien.

Elle prouve que les femmes seules ne sont pas en sécurité, en tout cas, il leur est parfois difficile de voyager tranquillement à bord des avions indiens.

Ce qui a été implicitement confirmé par Meenakshi Malik le Directeur Général de la compagnie qui souhaitait rassurer les personnes voyageant seules. Il a déclaré le 11 janvier dernier au quotidien The Hindu :

« En tant que transporteur aérien national il en va de notre responsabilité d’améliorer le niveau de confort des passagères. »

Il précisé qu’en cas de comportement inapproprié, l’équipage est autorisé pour agir et faire respecter les règles légales applicables.

Deux paires de menottes seront prévues à bord des avions pour maîtriser les perturbateurs vraiment incontrôlables.

Quoi qu’il en soit, polémiques, provocations, et discriminations semblent être une spécialité récurrente d’Air India.

Le patron de la compagnie nationale indienne avait fait en 2015 une déclaration fracassante.

En avertissant 600 personnes du personnel naviguant qu’elles dépassaient les normes d’IMC (Indice de Masse Corporelle) fixées par l’aviation civile. Qu’elles devaient prendre des dispositions pour mincir rapidement.

Tout en précisant que ce n’était pas un problème de poids mais de forme physique. La conclusion fut sans appel : Le personnel en surpoids coûtait une fortune en carburant supplémentaire à la compagnie.

Un vrai gentleman, altruiste de surcroît

C’est loin d’être une première. En 2009 neuf hôtesses en surpoids avaient été mises au sol. La raison invoquée était un manque d’agilité.

En 2004 il avait déjà précisé qu’hôtesses et stewards ne devaient pas avoir la moindre cicatrice, de l’acné ou autre marque visible sur le visage.

Discrimination, vous avez dit discrimination ?

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une habitude qui mène en prison

Une habitude qui mène en prison

1064 vues
12 juillet 2019 0

En République nationaliste de Chine en tout cas. On ne plaisante pas avec la...

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

2163 vues
12 juillet 2019 0

Tout aura été tenté pour garder Alitalia hors de la noyade. Ethiad est désormais...

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

1977 vues
10 juillet 2019 0

On croyait que les politiques avaient abandonné le projet de taxer le transport aérien....