Des grands chantiers à venir pour le groupe Riu


Le PDG des hôtels Riu, Luis Riu, s’est livré hier jeudi, à l’analyse, à travers son blog, des défis de sa chaîne pour cette année qualifiée de « particulière« . L’ouverture de l’hôtel Riu Palace Santa Maria, sur l’île de Sal au Cap-Vert, a été notamment décrite par le patron espagnol comme «une nouvelle étape cruciale» pour le groupe hôtelier. En outre, la chaîne a annoncé qu’elle ouvrira des hôtels à New York et au Sénégal.

L’hôtel du Cap-Vert compte 1 001 chambres et « son ouverture est une nouvelle très importante ppur nous et les autorités locales car l’archipel a cessé de recevoir du tourisme international depuis mars 2020 lorsque la pandémie a été déclarée et il a été fermé tous ces mois », explique le PDG de la chaîne majorquine.

« Cette ouverture matérialise notre volonté de conduire une reprise de l’activité touristique, de remotiver nos collaborateurs sur un nouveau projet et de tenter une relance de l’économie du moins à court terme« , ajoute-t-il.

«En plus de cette ouverture, et tant que nous pourrons continuer comme prévu pour le reste de l’année, nous ouvrirons deux autres hôtels: le Riu Plaza Manhattan Times Square au mois de juin», déclare Luis Riu. La troisième ouverture importante sera le Riu Baobab au Sénégal, au mois de décembre 2021.

Enfin, Luis Riu annonce pour cette année la rénovation du Riu Palace Maspalomas, «un hôtel symbolique pour la chaîne puisque c’était le premier Riu Palace lors de son ouverture en 1989, ainsi qu’une grande fierté pour mon père, Luis Riu Bertrán ».

A ce jour, Riu compte 50 hôtels ouverts dans 14 pays, les autres sont soit fermés de façon saisonnière, soit en attente d’une amélioration de la situation, notamment sur les marchés d’origine.

Côté chiffres, pour le groupe Riu, la crise sanitaire s’est traduite par une baisse de plus de 60 % du chiffre d’affaires brut, qui en 2020 était de 826 millions d’euros.

«Pendant des années, nous avons dépassé des records en terme de nombre de clients séjournant dans nos hôtels, atteignant 5 millions en 2019. Cette année, 2,3 millions de clients ont été reçus chez nous», explique Luis Riu.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Antibes : une école d’hôtellerie de luxe s’installe

Antibes : une école d’hôtellerie de luxe s’installe

1070 vues
2 mars 2021 0

L’école Ici-Icare, créée à Paris en 1984, va créer son campus Côte d’Azur à...

Les hôtels Melia envisagent le pire

Les hôtels Melia envisagent le pire

1443 vues
1 mars 2021 0

Le géant de l’hôtellerie pour le tourisme, Meliá Hotels International, envisage de vendre des...

Comment Accor monte en gamme avec la Maison Delano

Comment Accor monte en gamme avec la Maison Delano

1431 vues
26 février 2021 0

Katara Hospitality a annoncé hier un nouveau partenariat avec le groupe Accor, pour une...