Des activités nautiques insoupçonnées à découvrir en Alentejo


L’Alentejo, la plus grande province du Portugal, est célèbre pour ses paysages bucoliques de vignobles et de champs d’oliviers à perte de vue qui alternent avec de belles forêts de chênes-lièges. D’innombrables ruines romaines et d’impressionnantes forteresses médiévales dressées au-dessus de charmants villages resplendissants de blancheur font partie de l’image iconique de l’Alentejo.

Il existe une facette méconnue de l’Alentejo que La Quotidienne est allée découvrir pour vous, celle de ses offres de « tourisme nautique » qui ne se limitent pas aux 70 km de plages de sable de sa façade atlantique qui courent depuis péninsule de Troia jusqu’à Sines, principal port de commerce du Portugal.

La côte qui descend de Sines jusqu’à l’Algarve, est une succession de petites falaises et de très belles plages abritées et pleines de charme.

Mais plus surprenant encore au cœur même de l’Alentejo, loin de la mer, entre Moura et Monsaraz, s’étend le plus grand des lacs artificiels d’Europe, dont les stations nautiques attirent une clientèle qui peut ainsi mélanger la découverte des richesses de la région avec des pauses à l’ambiance balnéaire.

Les stations nautiques de la côte atlantique de l’Alentejo

Station de Sines/Porto Covo : C’est en bordure du lacis des ruelles de la vielle ville de Sines que se dresse la petite citadelle abritant la maison qui vit naitre et grandir Vasco de Gama, le plus célèbre des navigateurs portugais.

Au pied de la forteresse, une charmante plage et un petit port de plaisance aux eaux profondes, bien connu des navigateurs, car c’est un des rares lieux où s’abriter entre Lagos au sud et Troia près de Lisbonne au nord.

A 15 kilomètres plus au sud, Porto Covo est une magnifique petite ville bâtie sur un promontoire de falaises découpées par de mini fjords, lieu idéal pour des balades à pied ou en vélo.

Le centre-ville piétonnier de Porto Covo, avec ses jolies maisons blanches autour de la place du Marques de Pombal est un véritable décor de cinéma et mérite largement de s’y attarder.

La côte environnante, entre grandes plages sablonneuses et falaises rocheuses, permet un grand nombre d’activités nautiques.

C’est sur la plage de Sao Torpes que s’est installée depuis plus de 25 ans, ESLA (l’Ecole de Surf du Littoral de l’Alentejo), la plus grande école de surf du Portugal, car tout au long de l’année on y trouve des zones de vagues légères idéales pour apprendre à surfer et de vagues plus formées pour se perfectionner : www.surfalentejo.com

A noter, à 100 m à peine d’ESLA, Kalux est un petit beach-bar restaurant informel mais très sympa avec une ambiance « surfeurs » garantie !

Ecoalga, www.ecoalga.com est un centre de plongée multi-cartes, accueillant débutants comme plongeurs confirmés, mais c’est en plus une école de formation pour des plongeurs scientifiques.

Son propriétaire, Joaquim passionné de biodiversité et de protection de la nature, a travaillé pendant ces dernières années à mettre au point une technique d’immersion en mer de bouteilles de vin qui y sont stockées pendant environ 2 ans à des profondeurs variables suivant le type de vin.

Le résultat est bluffant quand on compare le même vin vieilli en cave et sous la mer. Ce sont deux produits devenus différents, et pour ces derniers, l’acidité a totalement disparue, avec des arômes subtils toujours présents, et cette légèreté qui rend les vins «vieillis sous la mer» extrêmement plaisants et faciles à boire.

Actuellement, Ecoalga, dispose d’un premier stock en mer de près de 6.000 bouteilles.

Et pour les amateurs d’une superbe cuisine de la mer, une adresse réputée, le restaurant Al Ilha qui s’est installé sur un promontoire isolé dans un cadre sauvage exceptionnel face à l’Ile de Pessegueiro.

Station d’Odemira : La région côtière d’Odemira offre elle-aussi un large choix d’activités nautiques principalement installées autour du charmant village de pécheurs de Vila Nova de Milfontes à l’embouchure de la rivière Mira dont l’accès est protégé par le superbe fort Sao Clemente.

Ici les clubs nautiques ont fleuri en nombre et proposent un large échantillon d’activités annexes. Parmi les écoles de surf de Vila Nova de Milfontes, Be Surf est le seul club de surf du Portugal qui ait été créé et géré par une jeune femme, Béatrice qui est tombée amoureuse du lieu il y a un peu plus de dix ans. www.besurf.pt

Plusieurs clubs de paddle se sont aussi installés à Vila Nova de Milfontes, comme le SW Sup et le 110SW qui proposent de pratiquer le paddle en mer ou sur les eaux calmes de la rivière Mira. www.swsup.pt et www.110sw.pt

Pour les adeptes du kayak, Areias do Mar (www.kayakmilfontes.com ) offre lui aussi des options mer ou rivière.

L’environnement de l’embouchure de la rivière Mira est particulièrement propice à l’observation d’une faune et d’une flore protégées. Mil Emotions propose des balades d’environ 2 heures à bord de petits bateaux confortables, maximum 8 passagers, avec un guide pour une belle découverte de cette riche nature. www.milemotions.pt

Autre activité qui draine une clientèle spécialisée et passionnée, la pêche sportive.

Le lac de Santa Clara, à l’intérieur des terres est réputé pour la pêche au Black Bass, le nom français Perche Noire est moins usité. Bass Catch In Santa Clara, est un spécialiste de cette pêche. www.basscatchinsantaclara.com

Et pour ceux qui sont vraiment des mordus, pourquoi ne pas faire appel aux services de Paulo Ramos, qui a été Champion 2005 du Portugal et Champion du monde 2010 de la pêche du blackbass.

Pour le contacter : paulojjramos@sapo.pt.
Pour Paulo Ramos, la France reste le premier marché de cette pêche sportive.

Les stations nautiques de l’intérieur de l’Alentejo

Ces stations nautiques sont installées loin des côtes sur les bords des grands lacs de l’Alentejo, dans trois différentes zones, le gigantesque lac d’Alqueva entre Moura et Monsaraz, et les deux lacs d’Avis et d’Alandroal, auxquelles il faut rajouter la station de Mertola.

Station Moura-Alqueva :
Avec plus de 1.000 km d’une côte extrêmement dentelée, le plan d’eau du lac artificiel d’Alqueva est idéal pour la navigation.

Près du barrage d’Alqueva qui ferme le lac, ont été aménagé une zone balnéaire et des pontons pour offrir de nombreuses options de balades nautiques comme celles qui sont proposées entre autres par Alqueva Tours : découverte du lac de 30 mn à quelques heures, possibilité d’un apéritif sur l’eau ou de piqueniquer sur uns des 436 îles du lac… www.alquevatours.com

Pour les sportifs paddle, ski nautique, ou banana ride sont aussi proposées. Alqueva 4 All permet de pratiquer planche à voile, efoil et kitesurf. www.alquevatours.com

Quant aux férus de la pêche à la ligne, ils ne sont pas oubliés avec Aqueva Nature Fishing. www.alquevanaturefishing.com

Station de Monsaraz-Alqueva :
La plage de Monsaraz, classée Pavillon Bleu depuis 2017, a été largement aménagée par la municipalité pour offrir un accueil de grande qualité pour tous.

En saison, sur la partie plage, un service spécial d’aide à la baignade est disponible pour les personnes en situation de handicap.

Ici Alqueva Cruzeiros offre toutes les options d’activités nautiques, du paddle au ski nautique, du wakeboard au banna ride sans oublier le canoë-kayak et les promenades-découvertes en bateau à moteur.
www.alquevacruzeiros.com

Pour se distinguer de ses concurrents, Sem-Fim qui propose le même genre de panel d’activités, possède une très jolie barque hollandaise vintage datant de 1913 pour des promenades traditionnelles à la voile.

Windsurfs et petites embarcations à voile ou à moteur pour 4 passagers maximum sont disponibles à la location. www.sem-fim.com

A côté de ces activités balnéaires de détente, une visite du village de Monsaraz s’impose.

Fièrement dressé sur sa colline et totalement enveloppé par ses remparts médiévaux Monsaraz est considéré comme un des plus beaux, sinon le plus beau, des villages du Portugal.

Ici le temps semble avoir suspendu son vol, et les ruelles pavées qui mènent de la porte massive de la ville jusqu’au château, sont bordées de petites maisons blanches pleines de charme.

Du sommet des remparts du château la vue s’étale à l’infini sur le lac et la campagne environnante.

Station d’Alendroal :
Au nord du Lac d’Alqueva, la petite plage des Azenhes d’El Rei abrite le restaurant Raya géré par Terramay, une vaste ferme de la région, totalement organique, dont les produits cueillis le matin même sont utilisés chaque jour pour l’élaboration des menus.

Une cuisine qui se veut authentiquement locale et saisonnière et qu’il est agréable d’apprécier après une baignade relaxante ou une promenade en canoë.

A la ferme de Terramay des excursions à cheval sont organisées pour découvrir la propriété et la région. www.terramay.com

Station d’Avis : Dans le nord de l’Alentejo, Avis est un autre village avec un centre historique charmant, datant du XIIème siècle même si les romains s’y étaient installés des siècles plus tôt.

A proximité d’Avis sur les bords du lac artificiel créé par le barrage de Maranhao, une plage a été aménagée pour la baignade avec la possibilité de louer des canoës.

A quinze km de là, Azenhas da Seda propose sur les bords de la rivière Seda, 8 emplacements de glamping, très confortables et intimistes avec des activités sportives accessibles à tous, min 8 ans, sous la surveillance d’un team de professionnels.

La présence de nombreux petits rapides, de chutes d’eau alternant avec des plans d’eau plus calmes, a créé les conditions parfaites pour canoë rafting, river safari et canyoning.
Marche nocturne pour observer les étoiles, découverte de la faune locale et promenades en bateau sur la rivière sont aussi au programme. www.azenhasdaseda.com

Station de Mertola :
Au Sud de l’Alentejo, un peu à l’écart des circuits classiques, la petite ville de Mertola vaut largement le détour.

Totalement enfermée dans ses remparts et dominé par son puissant château-fort c’est une de ces petites villes aux maisons blanches qui participe à la réputation de l’Alentejo.

Mertola elle-aussi a installé une grande plage joliment aménagée sur les bords du Rio Guadiana, une halte délicieusement rafraichissante avec quelques activités, kayak et navigation sur la rivière, proposées par l’opérateur local Beira Rio Nautica.
www.beiranautica.pt

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme en Crète : le nouvel aéroport empêché par l’histoire

Tourisme en Crète : le nouvel aéroport empêché par l’histoire

2129 vues
18 juin 2024 0

Les autorités grecques progressent bien dans la construction du nouvel aéroport d’Héraklion, qui sera...

NH Hotels arrive en force au Sri Lanka

NH Hotels arrive en force au Sri Lanka

1985 vues
17 juin 2024 0

Les marques premium de Minor, NH Collection Hotels & Resorts et NH Hotels &...

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

Tourisme au Kenya, un marché porteur qui sort ses griffes

2648 vues
14 juin 2024 0

Le Kenya, réputé pour ses paysages à couper le souffle, sa faune emblématique et...