Les départs régionaux au cœur de la stratégie d’ Ôvoyages


Pour accompagner ses objectifs de forte croissance en 2017, Ôvoyages intensifie ses affrètements de l’été 2017 au départ de la province et multiplie les actions de communication dans les régions.

Des affrètements renforcés au départ de Bordeaux, Brest, Deauville, Lille, Nantes et Toulouse. Des affrètements en croissance de 40 à 150 % au départ, de Bordeaux, Brest, Deauville et Lille… une légère augmentation sur Nantes et Toulouse déjà en croissance forte depuis plusieurs années…

Ôvoyages mise plus que jamais sur le développement au départ des régions. Ainsi au départ des 12 aéroports régionaux (Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Deauville, Le Havre, Lille, Lyon, Marseille, Mulhouse, Nantes, Strasbourg et Toulouse) les affrètements devraient atteindre pour la saison Eté 80 000 sièges et au total 130 000 sièges en incluant Paris.

La multiplication des actions en région

Cette année les traditionnels ateliers de cuisine en partenariat avec la chaîne grecque Aldemar, occasion de présenter aux agences l’offre sur la Grèce et ses îles (et le nouvel Ôclub chic Aldemar Olympian Village Family Resort***** dans le Péloponnèse), dans une ambiance conviviale, laisseront la part belle à la province. On retiendra les rendez vous suivants : 

Le 14/03 à Paris, le 15/03 à Lille, le 16/03 à Lyon, le 28/03 à Brest, le 29/03 à Nantes et le 30/03 à Bordeaux.

De plus, Ôvoyages organise un roadshow pour accompagner les agences dans leurs ventes de l’été au départ de leurs régions :

– 09/05 Brest,- 10/05 Nantes,- 11/05 Bordeaux,- 23/05 Toulouse et Deauville,- 24/05 Lille.
Enfin des campagnes de communication locales sont prévues de mars à mai 2017. Ces campagnes mettront notamment en avant les Ôclub, fer de lance de la production.

A travers de ces actions terrain, Ôvoyages joue à fond la carte BtoB et le revendique.

A ce propos Raouf Benslimane, Directeur Général de Thalasso n°1, déclare : « Aujourd’hui dans un contexte de marché chaotique, caractérisé par la réduction des capacités et des risques en terme d’engagements aériens, les agences de voyages attendent plus que jamais qu’un voyagiste joue son rôle et leur offre la possibilité de dire à leurs clients : vous pouvez partir de chez vous ! Et c’est ce que nous faisons ».





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Emirates va facturer des frais de distribution aux agences de voyages

Emirates va facturer des frais de distribution aux agences de voyages

2018 vues
24 février 2021 1

Emirates, la compagnie aérienne des Émirats arabes unis, a annoncé aux agences de voyages...

Les Maldives veulent revoir vite les touristes français

Les Maldives veulent revoir vite les touristes français

2035 vues
23 février 2021 2

Les autorités du tourisme aux Maldives constatent avec une grande joie une reprise de...

A Monaco, pourquoi la SBM doit augmenter ses suppressions de postes

A Monaco, pourquoi la SBM doit augmenter ses suppressions de postes

984 vues
23 février 2021 0

La SBM, principal acteur du tourisme monégasque avec ses places (Hôtel de Paris, Hermitage,...