Coup de plume de Pierre Doulcet : Quand cesserons-nous de nous mentir ?


doulcetFlot d’annulations dans l’hôtellerie parisienne, scénario identique chez Air France où l’on atteindrait les quelques 64.000 billets perdus (avec en prime des alertes à la bombe perturbant ses vols en provenances des USA) , grise mine pour la fréquentation des croisières sur la Seine (des chiffres en baisse de 40 %) et certains esprits pour le moins naïf persistent à nous seriner que le Tourisme n’a rien voir avec la politique et que La Quotidienne n’est pas le Monde ou le Figaro.

À croire que ces braves gens ignorent ou font tout pour omettre (tellement cela dérange leur philosophie selon laquelle « tout le monde il est gentil » ) , que le vendredi 13 novembre dernier, la France, – et donc son industrie touristique – ont basculé dans une nouvelle époque n’ayant plus rien d’un conte de fées style 35 Heures ou de slogans soixante huitards comme  » il est interdit d’interdire ».

Je n’étais pas à Marseille au dernier congrès du SNAV mais ce que j’ai pu lire dans les comptes-rendus de ces journées me laisse profondément sceptique sur notre impossibilité à regarder en face et surtout à réagir en fonction de la gravité de la situation depuis l’horrible vendredi du Bataclan.

À l’exception de mon confrère et néanmoins ami de la maison d’en face lequel en connaît un rayon et ne s’en laisse pas compter par les oublieux de la vérité, je constate que l’on a ronronné comme dans un congrès normal.

Certes, nous avons eu droit à l’inévitable minute de silence, mais dans ce pays ou le  » Réceptif  » est un moteur primordial de notre industrie, on n’a peu salué comme il aurait du l’être les témoignages de solidarité et d’amitié venant des pays amis du monde entier.

La retransmission sur grand écran du chœur du Métropolitain Opéra de New York chantant la Marseillaise aurait pu être un moment inoubliable d’émotion et de fraternité entre nos peuples.. Il n’en fut rien. Dommage !

A propos du Bataclan, dont on évite soigneusement de publier les photos de ce massacre sous prétexte qu’il ne convient pas de choquer les populations, j’estime la aussi que l’on commet une faute.

En effet comment aurions nous pris conscience du crime abominable des chambres à gaz dans les camps de concentrations de la seconde guerre mondiale sans les Indiscutables preuves photographiques et cinématographiques ?

Résultat de cet excès de pudeur dans de telles circonstances, on commence à lire depuis quelques heures sur les réseaux sociaux que les kalachs ne furent pas les seules armes utilisées mais que l’égorgement fut également au programme! Ce qui expliquerait les moments de silence.

Si cela est exact, il faut le dire. Si cela est faux, il faut poursuivre ceux qui propagent ce genre de mensonges .

Le temps du recueillement ne doit pas empêcher celui de la recherche des responsabilités à tous les niveaux de l’Etat. Peu importe ce genre de délicatesses en ces heures historiques.

Très franchement, il serait plus que temps que la profession cesse de débattre sur l’obligation ou non de promouvoir le tourisme dans les pays musulmans, alors que depuis une semaine, même le bisounours ordinaire, doit bien admettre que la France rejoint pour l’heure le risque réel de voir se détourner d’elle les touristes étrangers à l’instar de ce qui se passe pour ces destinations que nous connaissons tous.

Le temps des œillères est terminé. Taxer ceux qui ouvrent les yeux sur la triste réalité et se font traiter d’islamophobes, de racistes et autres injures remontant à 1945, tourne à la connerie pure et simple !

Et croyez moi si j’utilise ce terme vulgaire contrairement à mes habitudes, cela vous donne le niveau élevé de ma colère. J’ai connu hélas, à l’age de 17 ans, cette époque et les résistants de la onzième heure.

Pour contrer ce vent d’horreur déferlant sur la vie de notre nation et donc par ricochet sur la marche normale de vos activités professionnelles, des solutions existent. Celle de l’élimination récente et définitive du nommé Abaooud en fait partie. N’en déplaise aux âmes sensibles.

Certes les dites solutions pourront être dures, très dures. Mais nous devons savoir ce que nous voulons. Tout le reste n’est que bavardage politicien débouchant sur des commémorations funéraires à répétition.

À vous de choisir.

Pierre Doulcet.





    8 commentaires pour “Coup de plume de Pierre Doulcet : Quand cesserons-nous de nous mentir ?

    1. Bonjour. Pour ma part, j’approuve le fait que les media ne publient pas de photos des massacres, ni au Bataclan, ni sur les trottoirs de Paris : par respect pour les victimes et leurs familles. Si vous aviez perdu un proche dans cette barbarie, vous aimeriez voir son corps mis en ligne pour attirer les « voyeurs » ? Les mêmes qui s’arrêtent sur le côté opposé du périphérique pour regarder les conséquences (et potentielles victimes) d’un accident ?

      Pour ce qui est d’affirmer que « le temps des oeillères est terminé », que refuser de regarder en face le fait que la France (et surtout Paris) devient une destination « à risque », et qu’il faut donc des solutions concrètes et efficaces pour contrer ce type d’horreur programmée, bien entendu , c’est évident et nécessaire.

    2. Merci encore pour vos commentaires et courage les
      amis.
      Surtout que les jeunes générations de ce métier ne se
      laissent pas endormir ( comme ce
      fut le cas pour nombre de leurs
      Anciens ) par les beaux discours
      et les larmes de circonstances
      frisant l’indécence genre fête de la
      Musique façon bobos vendredi soir devant le Bataclan !

    3. Merci pour vos commentaires
      publics et privés à la suite de mon coup de plume plein de colère
      Ils reflètent l’image de l’opinion en
      générale laquelle depuis l’horreur
      du Bataclan prend conscience que l’on nous a menti depuis déjà
      des années ( affaire Merah) .
      Les professions du Tourisme sont
      en première ligne face à un
      ennemi pour lequel le tourisme
      en l’abattant permet de détruire
      l’ économie des pays  » Mécréants
      L’époque des enfants gâtés et des
      vapeurs politiciennes appartiennent au passé
      Courage les amis.

    4. Bien écrit.

      Pour appuyer sur les propos de jl ( sur lesquels je suis absolument pour ) n’oublions pas une dernière solution ( moins coûteuse que d’envoyer ces fous lobotomisés en Guyane) qui fera s’une pierre 3 coups :les enfermer à Fort Boyard dans la cage aux tigres .
      on se débarrasserait d’eux
      les tigres seraient ravis
      et on aurait plus à regarder Fort Boyard l’été sur France 2 !

      blague à part , c’est triste d’en arriver à un second attentats en moins d’un an pour que l’on se rende compte de ce cancer qui ronge la France, sa population, et son image de liberté !

    5. Bravo pour ce coup de gueule réaliste à des lieues des témoignages et autres débats politico corrects que l’on nous assène régulièrement sous fond de menace de la montée du Front National. Avec la multiplication de vidéos postées sur le net montrant le ras le bol du peuple y compris de musulmans éclaboussés par ces sinistres événements, il est temps que tout le monde agisse pas seulement en déposant des fleurs et des bougies ou en manifestant, mais en exigeant des mesures draconiennes à l’encontre de ce cancer qui nous ronge, de ces gens de toute manière irrécupérables que l’on va nourrir en prison à nos frais pour qu’ils en sortent encore plus remontés…Alors il y a la solution « vol au dessus d’un nid de coucou », mais bon comment détruire le cerveau de ceux qui n’en ont déjà pas… il y a la solution de créer des emplois en Guyane, pays cher à notre garde des sceaux, et créer les bagnes du XXIème siècle où ces ordures n’auront plus que les moustiques, les Crocodiles et autres piranhas comme compagnie (trop bien de nourrir les piranhas) et de les faire turbiner plutôt que de se nourrir du RSA pour avoir le temps de planifier leurs crimes… mais la meilleure solution serait encore le rétablissement de la peine de mort pour les crimes terroristes. Mais là personne n’en parle ! Il faut aussi que les musulmans qui clament que l’Islam est une religion de paix au même titre que le bouddhisme assument alors leur conception de la paix et dénoncent d’eux mêmes les imams radicaux, leurs proches qui rejoignent les rangs des terroristes pour protéger leurs frères musulmans. Allez manifester devant la mosquée de Brest où cet imam de m…. prêche devant des enfants qu’en écoutant la musique on se transforme en cochon. Ayez ce courage au lieu de vous faire passer encore pour des victimes. Les français si courageux désertent depuis des mois les pays musulmans par peur … ou est le courage ? ou par ras le bol de l’Islam ? ca ce n’est pas correct de le dire… ils se sentent plus en sécurité en France… et pourtant dans de nombreux pays arabes on ne fait pas dans le sentiment avec les terroristes… la politique de la délation instaurée dans certains régimes a sa raison d »être et permis d’obtenir des résultats que l’on est pas encore prêt d’avoir en France

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

13643 vues
2 avril 2020 1

Fritz Joussen, le PDG de TUI, vient d’écrire une lettre de sa propre main...

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

2780 vues
1 avril 2020 0

Pour les spécialistes et les autorités de Monaco, l’activité touristique en Principauté risque d’être...

Quand les acteurs du tourisme se mobilisent pour les hôpitaux

Quand les acteurs du tourisme se mobilisent pour les hôpitaux

1842 vues
31 mars 2020 0

La période est terriblement difficile pour les agences de voyage et les voyagistes mais...