Coup de plume de Pierre Doulcet : La confusion c’est maintenant !


doulcetDepuis des décennies que j’observe et commente l’actualité des professionnels du tourisme, je ne me souviens pas d’une rentrée aussi difficile à appréhender.

Tout semble en effet concourir à ne point percevoir la perspective des mois à venir, tant l’actualité économique et géopolitique, qui nous a submergé cet été et en ce début septembre, nous entraîne dans une confusion des esprits proche de la déprime.

Et le cru 2014 des vacances d’été ne s’annonce pas, loin de la, comme un millésime mémorable : Météo estivale pluvieuse; Activité en berne pour le SNAV; Soupe à la grimace chez beaucoup de restaurateurs et hôteliers en constatant une baisse de la consommation chez les touristes… Idem pour les étrangers dont la fréquentation reste pourtant en hausse même si elle doit beaucoup au transit. Croissance en panne; Chômage toujours en forte augmentation en aout et, pour les entreprises, 63.000 dépôts de bilan enregistrés avec en prime une Alerte Rouge sur les déficits !

Rien de bien surprenant dans ces conditions que pour notre FH national les sondages se révèlent de plus en plus en chute libre avec un exécutif bringuebalant objet d’une Valls à la Montebourg entraînant la nomination d’un nouveau gouvernement susceptible de métastases à l’Assemblée Nationale.

Comme quoi, au passage, se transformer en expert de la commémoration ne suffit pas, apparemment, à devenir un homme d’Etat !

Reste que pour les TO et la distribution, en cet été hexagonal maussade, ce qui se passe dans le reste du monde, en plombant nombre de destinations, n’a rien non plus de réconfortant.

Retour à la barbarie moyenâgeuse en Irak et Syrie avec le Califat Islamique, dont un sondage nous apprend que 15 % des Français soutiendrait son action au Moyen Orient, 7 % chez les Anglais et seulement 2 % pour les Allemands.

Sondage d’autant plus angoissant qu’au même moment, lors de la XXIIe Conférence des ambassadeurs, Laurent Fabius qualifie le dit Califat de  » menace mortelle « !

Sans parler de Gaza, du chaos Libyen, de la chasse aux frères musulmans en Égypte, de l’instabilité chronique tunisienne, de l’enlisement de nos troupes au Mali et en Centre Afrique sans omettre l’Ukraine, génératrice d’un délabrement de nos relations avec la Russie, peu propice au tourisme vers l’est de l’Europe.

Et je vous épargne l’épisode Ebola et la menace d’une grève d’une semaine en septembre des pilotes d’Air France !

Alors, me direz-vous, comment réagir à ce climat délétère et plutôt confus si ce n’est en ne comptant que sur nous même avec notre propre courage afin de briser ce cercle infernal en faisant preuve d’imagination, elle seule pouvant nous projeter dans l’avenir.

Même si certains persistent toujours à le nier, il est évident que dans beaucoup de domaines (dont le Tourisme), nous sommes entrés dans un nouvel univers nonobstant nos vieilles habitudes à la peau dure.

Pour preuve, nous venons encore d’hériter d’un nouveau secrétaire d’Etat  » à la promotion du Tourisme  » (le troisième en deux ans et demi !) en la personne de Thomas Thèvenoud sous l’ombre de Laurent Fabius.

Diplômé de Sciences PO, ce jeune loup du PS, député de Saône et Loire, dont l’épouse occupe le poste de chef de cabinet du président du groupe PS au sénat est l’auteur de nombreux rapports (taxes, tabac, taxis etc ).

Affable avec les journalistes et proche de Montebourg (il était à ses côtés lors du fatal discours et son voisin immédiat durant le déjeuner attenant), ce qui lui vaut d’ailleurs d’être surnommé depuis dimanche dernier par les mauvaises langues, le « miraculé de Frangy  » ! !

Oui, mais et si les miracles existaient parfois nous incitant ainsi à rester optimiste ? Un exemple ?

Prenez les 35 heures. Ce qu’un gouvernement de droite n’a pas osé faire, c’est brusquement un gouvernement de gauche sous la houlette du remplaçant de Montebourg, Emmanuel Macron, qui nous annonce vouloir l’accomplir en les modifiant !

Sauf que, 12 heures plus tard, Matignon s’empresse de contredire la nouvelle star du Valls 2 sous les applaudissements d’Harlem Désir !

Pour cette rentrée placée officiellement sous le signe de la « clarté », c’est donc plutôt raté !

Excusez ma lueur d’optimisme.

Effectivement, la confusion c’est toujours bien maintenant.

Pierre Doulcet

Ps . Et comme toujours : pdoulcet@me.com





    3 commentaires pour “Coup de plume de Pierre Doulcet : La confusion c’est maintenant !

    1. Merci a Franck et Gérard . Il convient de préciser que vu mon
      âge je fais partie d’une race de
      Journalistes ou justement les écoles de journalisme n’existaient
      pas. En effet nous venions de tous les milieux et de toutes les professions.Le hasard
      jouant le plus grand rôle. Ce qui fut mon cas et celui de la grande majorité de mes confrères d’alors.
      D’où ma certitude que la meilleure
      formation à notre métier vient de
      l’expérience sur le terrain et non de celle ,par trop idéologique , des écoles les plus prestigieuses .

      toutes ces idéologies destructives de ce que doit être le journalisme.
      Dans ce métier, l’apprentissage sur le terrain demeurera toujours
      la meilleure et indispensable
      formation .

    2. Bonjour Pierrot,

      J’ai lu avec délectation Ton Edito ……. Pourquoi dans le monde de la Presse il n’ y a pas plus de journalistes de Ta qualité et courage ????

      Amitiés
      à bientôt
      Gérard Pinto

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Quelques rotations d’avions encore à Nice

Quelques rotations d’avions encore à Nice

4919 vues
3 avril 2020 0

L’aéroport international Nice Côte d’Azur entre en sommeil. Désormais les rotations d’avions sont plus...

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

La lettre poignante du président de Tui sur le Covid-19

16986 vues
2 avril 2020 3

Fritz Joussen, le PDG de TUI, vient d’écrire une lettre de sa propre main...

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

Monaco a son plan pour sauver son économie touristique

3247 vues
1 avril 2020 0

Pour les spécialistes et les autorités de Monaco, l’activité touristique en Principauté risque d’être...