Comment un petite excuse vaut mieux qu’un grand discours !


julieVous vous souvenez,  l’autre jour,  de mes deux clients sans gêne qui n’avaient pas hésité une seule seconde à s’appeler en face de moi pour comparer les propal agences (une pensée pour Marylaure, parce que moi, j’ai finalement eu gain de cause), hé bien le mec d’aujourd’hui me l’a joué plus discretos, voire hésitant.

Ça commence comme un classique avec le client qui s’assoit, me demande un billet pour la Corse avec des dates convenables (je parle en terme de délai entre la résa et le moment réel du vol, pas de départ sous 24h quoi !).

Ça s’enchaîne illico presto avec ma recherche tout en lui demandant s’il a une compagnie préférée. (Je pourrais ne pas poser la question mais je préfère leur faire croire qu’ils ont le choix) !

Ça met le client en confiance et ça me permet d’étaler ma science derrière.

Ok, parfois, c’est risqué mais parfois ça souligne ma valeur ajoutée.

Chacun son truc !

Bon, tout ça pour dire qu’il m’oriente vers une low-cost. Tiens, tiens, ça m’aurait étonnée. Qu’à cela ne tienne, son choix est pertinent de mon point de vue.

Je valide et lui sors mes propositions sur la compagnie demandée (les autres sont sous le coude quand même). Et là, voilà pas qu’il me sort une petite feuille de son veston.

Un peu tremblant (aurait-il honte?), il la déplie, la pose sur le bureau, la retourne et me la montre, m’interrogeant sur les écarts tarifaires pour le même vol. Je vous laisse imaginer que le ton était plutôt accusateur.

Quoi, Super Julie veut m’arnaquer !

Pas de bol, le Monsieur, j’avais fait un workshop la semaine d’avant durant lequel la compagnie m’avait appris (oui, je ne maîtrise pas tout...) les différences entre la version web et GDS et surtout briefer sur l’argumentaire à tenir dans ce cas pour garder la face.

Ni une ni deux, j’ai débité ma leçon : délai de réflexion de 24h, pas de frais bancaire, bagage inclus… Il était vert le mec.

Il croyait me la faire à mpoi, super Julie et pouf dans ta face !

Bon, il a été correct parce qu’à peine répondu, il se confondait en excuses, justifiant sa méfiance par un  » vous savez, on en entend tellement sur les agences de voyage ! »

Allez, je vous fais un bisou à tous en embrassant également tous les compagnies qui nous complexifient la tâche mais nous aident bien finalement à ne pas passer pour des gros arnaqueurs ! Sans rancune.

Julie Labrune. 28 ans
Conseiller en voyages





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

Comment j’échangerai quand même pas mon Throne …

8083 vues
17 mai 2018 0

Bonjour à tous ! La rédaction de Laquotidienne.fr m’a fait parvenir tous vos petits...

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

Comment à l’ IFTM j’ai pas fait tapisserie !

12773 vues
2 octobre 2017 3

Grand bonjour à tous ! Oui je sais, ça faisait un bout de temps que...

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

Comment la charentaise, ben c’est pas forcement ringard !

21771 vues
12 juillet 2017 1

Coucou les p’tits loups, je rentre de quelques jours à la plage et cela...