Comment faire quand on a pas assez d’avions ?


Les compagnies aériennes notamment américaines ont besoin de plus de capacité pour répondre à la demande qui resurgit après la crise sanitaire mondiale ; cependant, ils font face à plusieurs défis, notamment le manque de pilotes, la pénurie de pièces de rechange et, récemment, la pénurie de nouveaux avions.

Boeing et Airbus ont des mois de retard dans la livraison de nouveaux avions monocouloirs souvent utilisés pour les voyages intérieurs ou autres vols court-courriers, ce qui limite la capacité des compagnies aériennes à ajouter des vols pour répondre à la demande croissante. 

Boeing a des problèmes d’approvisionnement , mais entretient une collaboration étroite avec ses fournisseurs pour respecter ses engagements envers ses clients, selon les informations du Wall Street Journal.

De plus, il doit faire face à des défis réglementaires pour ses deux dernières versions du 737 MAX, qu’il doit couvrir avant décembre prochain pour obtenir l’approbation de la Federal Aviation Administration (FAA).

Dans le cas contraire, il devra renouveler ses cockpits, ce qui impliquera un délai plus important et des couts suplémentaires.

Pour sa part, Airbus a souligné qu’il lui sera difficile d’atteindre ses objectifs de livraison cette année , en raison du fait qu’avec la pandémie, les compagnies aériennes ont annulé ou reporté des livraisons, mais avec la reprise importante observée, elles pressent désormais la livraison de les compagnies aériennes ont du mal à obtenir suffisamment de pièces pour maintenir tous leurs avions existants en vol.

Les retards de livraison de Boeing sont particulièrement sensibles pour United Airlines qui s’attendait à 53 nouveaux monocouloirs cette année dans le cadre de son plan de croissance, mais seuls sept 737 MAX sont arrivés en août dernier.

La pénurie de 737 a incité United Airlines à réduire les fréquences sur certaines liaisons intérieures et a contribué à sa décision de se retirer de certains marchés plus petits.

American Airlines a également exprimé sa consternation face au retard d’environ 24 avions B-737 pour l’année prochaine.

Selon Rob Morris, responsable mondial de Cirium, Airbus connaît également des retards de livraison cette année, au 23 septembre, il n’avait livré que 315 appareils de la famille A320, tandis que Boeing n’avait livré que 246 B-737 MAX.

Steven Udvar-Házy, PDG d’Air Lease, a prédit que la demande d’avions monocouloirs dépassera l’offre des fabricants au cours des trois prochaines années.

De son côté, David Calhoun, PDG de Boeing, a indiqué qu’une partie de ses retards est due au fait que ses fournisseurs manquent de pièces de rechange ou fournissent des composants défectueux.

Il a souligné qu’il avait livré 737 jets MAX qui étaient entreposés pendant l’échouement de près de deux ans qui a suivi les deux accidents en 2018 et 2019.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Norwegian relève les compteurs

Norwegian relève les compteurs

1860 vues
8 février 2023 0

La compagnie aérienne norvégienne Norwegian a transporté plus de 1,1 million de passagers au...

Ambiance électrique à l’aéroport de Nice Côte d’Azur

Ambiance électrique à l’aéroport de Nice Côte d’Azur

9981 vues
7 février 2023 0

L’aéroport Nice Côte d’Azur installe d’ici la fin de l’année une centaine de bornes...

Brèves du ciel : Ita Airways, Vueling, La Compagnie, Delta Air Lines, Air France, Qantas, Lufthansa, etc.

Brèves du ciel : Ita Airways, Vueling, La Compagnie, Delta Air Lines, Air France, Qantas, Lufthansa, etc.

2834 vues
6 février 2023 0

Les détails de l’accord entre Lufthansa et le gouvernement italien pour l’avenir de Ita...