Les chinois mettent la main sur Carlson Hotels


La division tourisme d’affaires du conglomérat chinois HNA Group vient d’acquérir le groupe hôtelier Carlson Hotels, mettant également la main de ce fait sur les 51,3 % du groupe Rezidor Hôtel. Carlson Hotels, basé à Minneapolis, exploite environ 1 400 hôtels dans 115 pays dans le monde sous les marques Radisson Blu, Radisson, Red Radisson, Park Inn by Radisson, Quorvus Collection, Park Plaza et Country Inns & Suites.

Le prix d’achat convenu par HNA Tourism Group n’a pas été divulgué et l’affaire devrait être finalisée, selon le communiqué au cours de la seconde moitié de 2016, sous réserve des approbations réglementaires.

Bai Haibo-hnaSelon Bloomberg, le célèbre cabinet d’expertise, l’accord porterait sur une valorisation d’environ 2 milliards $ et compléterait le portefeuille du conglomérat chinois déjà actionnaire majoritaire du groupe espagnol NH Hotels ainsi que de la chaine Red Lion Hotels.

En plus d’un portefeuille de plusieurs transporteurs chinois, dont Hainan Airlines, elle vient également d’acquérir la société Swissport international (pour plus de deux milliards $), et a prévu d’entrer fortement au capital de la compagnie brésilienne Azul.

« Carlson Hotels possèdent un puissant ensemble de marques mondiales et cet accord historique offre d’énormes possibilités de croissance pour nous», a commenté David P. Berg, le président de Carlson Hospitality Group. Un président qui devrait être conservé dans ses fonctions avec le siège social de l’entreprise maintenu au Minnesota.

Plus complexe du point de vue juridique devrait être néanmoins l’acquisition du groupe Rezidor, soumis au droit suédois, dont Carlson Hotels détient 51,3% des actions. Le droit des sociétés en Suède prévoit en effet qu’en cas de changement de contrôle, l’entreprise chinoise devrait, soit faire une offre publique d’achat des 48,7 % restants ou soit réduire sa présence dans Rezidor de moins de 30 %.

Sur ce dernier point HNA n’a pas encore publié de déclaration officielle. Son Président, Bai Haibo a simplement précisé vouloir étendre la présence du groupe aux États-Unis, « afin d’accélérer sensiblement notre développement à l’international« .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Zéro plastique désormais pour le groupe Beachcomber Hôtels

Zéro plastique désormais pour le groupe Beachcomber Hôtels

865 vues
27 février 2020 0

Après la signature de ses 52 engagements écologiques, le groupe leader de l’hotellerie mauricienne...

Tourisme et coronavirus : Ténérife sous le choc

Tourisme et coronavirus : Ténérife sous le choc

4137 vues
26 février 2020 3

Les clients de l’hôtel H10 Costa Adeje Palace à Ténérife ont été placés sous...

La dérive des locations saisonnières est une concurrence déloyale !

La dérive des locations saisonnières est une concurrence déloyale !

1116 vues
25 février 2020 0

Christine Welter, présidente des hôteliers de Cannes dénonce une fois de plus ces locations...