Du changement à la tête de l’office de tourisme tunisien


C’est officiel Mme Wahida Jaiet prendra en charge, après une période de passation, le bureau de représentation de l’ONTT (Office National du Tourisme Tunisien) à Londres et Sami Gharbi la remplacera à la direction de la représentation parisienne pour la France. Wahida Jaiet part pour un challenge à Londres d’une extrême importance pour la Tunisie. Il s’agit non moins d’amener le Royaume Uni à tourner la page des attentats de 2015 à Sousse et à repartir vers une croissance des entrées de ses ressortissants en Tunisie.

Le choix s’est certainement porté sur Wahida Jaiet pour cette mission eu égard à sa grande expérience à l’ONTT. Madame Jaiet est parfaitement trilingues et connait bien le terrain et les dossiers du marché anglais pour y avoir déjà exercé pendant un peu plus de deux ans après 2011. Un marché qui a été le seul des pays traditionnels européens à connaitre une croissance après la révolution tunisienne.

Pour mémoire, pressentie pour faire partie du gouvernement Mehdi Jomaa, Wahida Jaiet (photo ci-contre) a été rappelée à Tunis mais a été coiffée au poteau à J-1 par Amel Karboul pour le poste de Ministre du Tourisme.

Elle a alors été nommée à la Direction Générale de l’ONTT à Tunis avant de repartir pour diriger la représentation parisienne de l’ONTT.

A fin octobre 2017, les entrées touristiques des français en Tunisie se sont montées à 505 milles entrées contre 360 milles à pareille date en 2016, soit une progression de 40,3 %.

Les réalisations attendues pour le marché français à fin décembre 2017 sont de 550 milles entrées contre 390 milles en 2016 soit une progression prévisionnelle de 41,0 %.

Pour réussir son challenge londonien, il faudrait qu’elle arrive, de concert avec les autorités tunisiennes, à trouver la bonne argumentation pour convaincre les dirigeants de TUI à arrêter de bouder la destination Tunisie et ceux de Thomas Cook à passer à leur vitesse de croisière.
Un challenge difficile mais possible que le Ministère du Tourisme ne pouvait confier qu’à une pointure à la hauteur de la mission.

Pour sa part, Sami Gharbi nommé à Paris, a travaillé ces dernières années au sein du Ministère du Tourisme tunisien sur le tourisme culturel, une thématique inscrite parmi les priorités de développement du secteur par les autorités tunisiennes. Il a été à la tête de la direction du patrimoine et de l’environnement à L’Office national du tourisme tunisien.

Cette nomination à Paris sera l’occasion pour Sami Gharbi d’accroître la promotion du tourisme culturel et de mettre en application la stratégie tunisienne en matière de diversification de son tourisme et de montée en gamme au niveau de son produit.

La saison 2018 étant déjà engagée au niveau de la programmation et des campagnes de promotion, l’impact de ce changement au niveau des représentations de l’ONTT à Paris et à Londres ne se ressentira qu’à partir de 2019.

Souhaitons la pleine réussite à Wahida Jaeit et à Sami Gharbi.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Kuoni : la remplaçante d’Eros Donadello est déjà en place

Kuoni : la remplaçante d’Eros Donadello est déjà en place

1349 vues
9 juillet 2020 0

Après une longue carrière dans le Tourisme, Eros Donadello, le Directeur Général et Directeur...

Un nouveau président pour le Palais des festivals de Cannes

Un nouveau président pour le Palais des festivals de Cannes

995 vues
25 juin 2020 0

Jean-Michel Arnaud vient d’être élu sur proposition du maire David Lisnard, qui fut lui...

Avec Kappa et Coralia, le tourisme façon Philippe Sangouard

Avec Kappa et Coralia, le tourisme façon Philippe Sangouard

2074 vues
22 juin 2020 0

Dans le tourisme, tout le monde connait Philippe Sangouard. Durant son parcours professionnel, il...