Cathay Pacific passe clairement dans le rouge


La compagnie aérienne Cathay Pacific Airways de Hong Kong va supprimer environ 6 000 emplois, soit 18 % de ses effectifs, et vient d’arrêter la marque régionale Cathay Dragon pour l’aider à surmonter financièrement la pandémie de coronavirus.

Cathay Pacific avait prévenu en juin dernier qu’elle réexaminait sa stratégie à la lumière du ralentissement des voyages, et prendrait des «décisions difficiles» au cours du quatrième trimestre. 

En juin toujours, le gouvernement de Hong Kong avait lancé un plan de sauvetage de 5 milliards de dollars américains pour la compagnie aérienne, qui « consomme » entre 1,5 et 2 milliards HKD de liquidités par mois.

Le gouvernement de Hong Kong, en contrepartie de cette bouée de sauvetage économique à Cathay, avait fait pression sur l’entreprise pour qu’elle offre des conditions de sortie plus généreuses aux travailleurs licenciés.

Selon le journal South China Morning Post, la compagnie aérienne, envisageant un plan encore plus large, a évité 8 000 licenciements supplémentaires, après l’intervention du gouvernement.

Greater Bay Airlines à l’affut

À un moment où Cathay Pacific cherche à réduire ses effectifs, le nouveau venu Greater Bay Airlines pourrait finir par embaucher une partie de son ancien personnel. La start-up, qui lorgne sur les droits de trafic des routes lucratives du continent et de l’Asie-Pacifique, a lancé une première phase de recrutement public le week-end dernier pour se renforcer.

Dragon air déjà liquidée

Les quelque 2 500 personnels de bord et pilotes de Cathay Dragon ont fait les frais, du jour au lendemain, de la restructuration de leur société mère Cathay Pacific.

Les passagers ont également été touchés, car les quelques routes régionales restantes du transporteur ont été brusquement supprimées.

Outre l’ensemble du personnel de Cathay Dragon, 2 000 autres membres d’équipage de cabine de Cathay Pacific seront sur le point d’être supprimés, ainsi que 100 pilotes et 700 agents au sol, selon le journal South China Morning Post.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Hong Kong bascule complètement dans le rouge

Hong Kong bascule complètement dans le rouge

1187 vues
1 juillet 2022 0

L’ancien chef de la sécurité de Hong Kong, John Lee , 64 ans, a...

Idée tourisme en Europe : Hola, Olé Séville

Idée tourisme en Europe : Hola, Olé Séville

1313 vues
30 juin 2022 0

Séville c’est l’Andalousie emblématique. Elle en est d’ailleurs la capitale régionale. De rue en...

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

Grands changements à la tête de TUI, le premier voyagiste mondial

1357 vues
29 juin 2022 0

Le conseil de surveillance de TUI a confirmé hier les propositions du comité présidentiel....