Cannes : Des palaces de la Croisette pourraient fermer cet hiver


Mauvais coup pour le tourisme cannois, le Covid-19 en annulant les grandes manifestations professionnelles associés à l’absence de la clientèle internationale poussent les gestionnaires des grands palaces cannois de la Croisette à envisager une fermeture prolongée cet hiver.

Elle impliquerait l’impossibilité pour Cannes d’accueillir les grands évènements professionnels qui sont d’octobre à Mars la principale source économique de la commune. Ce sont principalement les grands palaces qui souffrent le plus même si l’hôtellerie moyenne est également concernée.. Et face aux pertes qui s’annoncent colossales, la fermeture de certains grands palaces cannois cet hiver est sérieusement envisagée.

Premier touché l’Intercontinental Carlton Cannes, qui a la réduction de sa fréquentation d’une clientèle internationale haut de gamme doit jongler avec d’importants travaux de rénovations et d’extensions qui pénalisent son exploitation pourrait fermer dès le 28 septembre. Giuseppe Vincelli, son Directeur précise qu’il n’y aura pas de licenciements.

A proximité le Martinez dont la fréquentation en septembre est deux fois moindre qu’en septembre 2019, s’oriente vers une ouverture seulement le week-end. Par ailleurs, l’hôtel est concerné par un Plan de Sauvegarde de l’Emploi, lancé par le groupe Hyatt avec 29 départs d’employés envisagés.

Le Radisson Blue 1835 et le Majestic Barrière attendent de voir comment évolue l’activité congrès salons. Le JW Marriott reste fermé pour cause d’un important chantier de rénovation de rénovation. Bref cet hiver la Croisette risque d’être le boulevard du crépuscule.

Le tourisme d’affaires cannois désormais à l’étiage

Car le tourisme d’affaires cannois est quasiment à l’arrêt. Le Palais des Festivals doit se contenter d’enregistrement la logue liste d’annulations d’événements phares. Selon Didier Boidin, directeur général de la SEMEC qui gère le Palais des festivals, la reprise attendue à l’automne n’est pas là. Comme l’illustre récemment l’annulation de Trustech, salon de la connectivité et du paiement sécurisé, prévu du 1er au 3 décembre.

Et même si une quinzaine d’évènements ont maintenus leur date d’ici à la fin de l’année, la fréquentation sera faible d’autant que l’aérien utilisé principalement utilisé par les participants étrangers a du mal à redécoller. Résultat la SEMEC a perdu 80 % de chiffre d’affaires.

Le Palais des Festivals a fait un Prêt Garanti par l’État qu’il faut rembourser Au-delà ce sont 13.000 emplois chez les prestataires qui sont menacés.

Des plans sociaux avec licenciements ne sont pas impossibles.

Seule lueur d’espoir la plupart des grands événements professionnels ont maintenus leur présence à Cannes en 2021.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bilan Tourisme été : la Côte d’Azur moins touchée que prévue par la crise

Bilan Tourisme été : la Côte d’Azur moins touchée que prévue par la crise

1575 vues
9 septembre 2020 0

Selon les professionnels du tourisme, et contre toute attente, le 12 août dernier l’hôtellerie...

Nice s’inquiète pour son arrière saison

Nice s’inquiète pour son arrière saison

1667 vues
8 septembre 2020 2

Didier Zanon, le Directeur de l’office de tourisme métropolitain Nice-Côte d’Azur, indique que malgré...

Feu vert pour la 2ème édition du salon Food Hotel Tech à Nice

Feu vert pour la 2ème édition du salon Food Hotel Tech à Nice

1341 vues
27 août 2020 0

Le salon Food Hotel Tech aura bien une deuxième édition à Nice les 13...