Benoit Trecom avec La Quotidienne présente Cuzco, le nombril du monde Inca


Benoit Tredez est un globe trotter invétéré et un professionnel reconnu du tourisme et des voyages. Il a proposé à La Quotidienne certains compte rendu de ses voyages sur des destinations qu’il maitrise sur le bout des doigts ; Aujourd’hui c’est ainsi le Pérou qu’il nous invite à découvrir et notamment Cusco, la ville de l’empereur mégalo !

Benoit Tredez : « Cusco est sans aucun doute une des villes les plus fascinantes de la sierra péruvienne. Son architecture, contrastée entre le style espagnol et la solidité des fondations des monuments incas, lui confère une beauté unique, la désignant comme le « nombril » de l’Empire Inca.

On a visité la Place des armes, symbole de la vieille ville mais aussi couvent Santo Domingo et le Temple du Soleil, le musée d’art précolombien et le superbe quartier San Blas qui domine la ville ».

Voir la vidéo en cliquant sur https://youtu.be/1okYqSq-3Hk

La vallée sacrée des Incas

À une quinzaine de kilomètres de Cusco se trouve la Vallée sacrée, au fil du fleuve Urubamba, qui relie les Andes à l’Amazonie et est située en majeure partie à moins de 3000 mètres d’altitude. Son climat agréable et ses terres fertiles firent de la vallée de l’Urubamba le grenier de l’empire.

Dans la matinée, on a visité Pisac : Site archéologique bien conservé avec ses constructions militaires, religieuses et agricoles.

Dans l’après midi, on a visité les Salines de Maras : + de 4000 puits de teintes du blanc au brun, irrigués par une source chaude naturelle.

Mon coup de coeur : Les communautés de la Vallée Sacrée qui maintiennent encore aujourd’hui leurs traditions ancestrales en vivant d’agriculture et d’artisanat.

Voir la vidéo en cliquant sur https://youtu.be/TamMEaZjKls

Le Machu Picchu une merveille du monde inca-ssable

Entre le 15e et le 16e, les Incas conquièrent un immense territoire de 4000 km de long, de l’Equateur au Chili. Sans connaître la roue ni le ciment, ils édifient à 2 430 m d’altitude, dans un site montagneux d’une extraordinaire beauté, au milieu d’une forêt tropicale : le Machu Picchu.

Depuis la ville de Cusco, nous avons pris le train à Ollantaytambo en direction du village d’Aguas Calientes qui se trouve au pied du Machu Picchu (temps de trajet 1h30) Puis après une bonne nuit, des navettes en bus (dés 6 heures du matin) vous emmènent aux portes du site.

La création urbaine la plus stupéfiante de l’Empire inca : murailles, terrasses et rampes gigantesques sculptent les escarpements rocheux.

Pourquoi visiter le Machu Picchu en période humide ? Beaucoup moins de monde, la qualité des visites et commentaires, le temps d’apprécier chaque instant et il pleut souvent plus la nuit que le jour.

Voir la vidéo en cliquant sur https://youtu.be/XBB_fViPyG8





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Sagrada Familia enfin en voie d’achèvement ?

La Sagrada Familia enfin en voie d’achèvement ?

2302 vues
12 avril 2024 0

Elle est en permanente construction depuis tellement d’années que la coexistence avec les grues...

Tourisme à Venise : par ici la monnaie

Tourisme à Venise : par ici la monnaie

3071 vues
9 avril 2024 0

Les visiteurs/touristes d’un jour de la légendaire Sérénissime qui ne voudraient pas payer les...

Tourisme aux Pays baltes : Riga, une destination lettone idéale pour un city-break

Tourisme aux Pays baltes : Riga, une destination lettone idéale pour un city-break

3059 vues
8 avril 2024 0

Riga, la capitale de la Lettonie est un bijou un peu méconnu que La...