Axa va utiliser la blockchain pour ses assurances voyage


Nos lecteurs ont été, semble-t- il, très intéressés par notre article sur la blockchain (http://www.laquotidienne.fr/blockchain-arrive-tourisme-quotidienne-dit/). Nous avons reçu de nombreux commentaires et la décision de la compagnie d’assurances AXA de l’utiliser prouve que cette technologie va s’étendre beaucoup plus vite qu’on ne le croit.

Une assurance sur les retards de vol …un concept unique

L’assurance retard de vol n’est pas un nouveau concept. L’assurance Voyage fournit souvent une couverture pour des retards de vol au-delà de deux heures.
Mais l’assurance dédiée simplement pour les retards de vol est un concept relativement nouveau. Par ailleurs son exploitation via la blockchain Ethereum est carrément unique.

Un paiement automatique dès qu’un retard d’avion est détecté

La blockchain Ethereum est utilisée à la fois pour enregistrer une copie du contrat de l’assurance et créer un lien avec les bases de données mondiales du trafic aérien.

Si les données détectent un retard de plus de deux heures sur un vol donné, il vérifie ensuite les dossiers de police d’assurance et pourrait faire automatiquement un paiement à l’assuré.

La blockchain Ethereum est parfaitement adaptée

Selon Blockchain France : « Ethereum se définit comme le « premier véritable ordinateur global », qui permet de construire sur sa plateforme des applications décentralisées ».

Le principe : utiliser la blockchain en la couplant avec des « smart contracts », des programmes autonomes capables d’exécuter automatiquement des conditions définies en amont. C’est le cas pour l’assurance dont les termes sont définis à l’avance.

Un test sur les vols vers les Etats-Unis

Pour son lancement initial, ce contrat d’assurance sera testé uniquement pour des vols entre Paris et les Etats-Unis, dans l’espoir d’étendre le service au niveau international dans les prochains mois.

Cette blockchain a été inventée par un canadien de 19 ans !

Ethereum a été inventé fin 2013 par Vitalik Buterin, un jeune Canadien d’origine russe de 19 ans.

D’abord passionné par Bitcoin qu’il découvre à 17 ans, il estime après plusieurs mois de travail que celui-ci est très perfectible…d’où la création d’Ethereum.

En juillet 2014, il finalise une toute première version du protocole et lève près de 19 millions de dollars pour financer le projet. Un an plus tard sort la version Frontier, dédiée aux tests des développeurs, qui constitue la phase 1 du développement d’Ethereum.

Comme on dit souvent, la valeur n’attend pas le nombre des années.

Serge Fabre





    1 commentaire pour “Axa va utiliser la blockchain pour ses assurances voyage

    1. C’est un plaisir immense de voir qu’une assurance se mette à la blockchain. Avec « un paiement automatique lorsqu’un retard est détecté » !

      Voila, la blockchain c’est l’automatisation de certaines tâche administrative « ingrate » à la fois pour les client et les entreprises qui devaient vérifier quasi manuellement que tel ou tel vol est en retard.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Nouvelles fonctionnalités intelligentes au programme MSC for Me du Grandiosa

Nouvelles fonctionnalités intelligentes au programme MSC for Me du Grandiosa


19 juin 2019 0

MSC Croisières va lancer son sixième navire connecté en fin d’année. Ce navire, le...

Tourisme en Europe : comment LebonCoin se glisse dans la location de vacances

Tourisme en Europe : comment LebonCoin se glisse dans la location de vacances


13 juin 2019 0

Leboncoin.fr est une vraie « success story » ! La société de petites annonces,...

Les résultats de Ctrip continuent de progresser malgré la guerre commerciale

Les résultats de Ctrip continuent de progresser malgré la guerre commerciale


12 juin 2019 0

Ce n’est pas parce que la Chine est loin de chez nous, qu’il ne...