Air Tahiti Nui rhabillée pour l’hiver ?


La présence au Bourget du « Tahitian Dreamliner » a été l’occasion pour la compagnie Air Tahiti Nui d’apporter une touche fleurie à l’événement, grâce à la présentation en avant- première de ses nouveaux uniformes.

Air Tahiti Nui a en effet souhaité apporter de nouvelles couleurs au « Tahitian Dreamliner », déjà récompensé pour son décor extérieur désigné « meilleure livrée de l’année 2018 ».

Les couleurs vives privilégiées par l’illustre peintre Paul Gauguin sont ainsi venues rehausser les robes Purotu et Mamaruau, si prisées des Polynésiennes. Les rouges, jaunes, bleus et roses, si chères au peintre apportent ainsi les touches vives et exotiques qui font des Tahitian Dreamliners de véritables Ambassadeurs de la Polynésie.

Pour le design de ses nouvelles tenues, Air Tahiti Nui a fait appel au talent de deux designers polynésiens qui ont relevé le défi de répondre aux exigences d’une compagnie qui souhaite montrer à travers ses hôtesses et stewards tout le professionnalisme qui caractérise une compagnie aérienne internationale, mais également le charme, la beauté et la chaleur de l’accueil, si typiques de nos îles.

Steeve Liu, mieux connu sous sa marque « Steeve L » est le créateur des nouvelles chemises et chemisiers. Les motifs de feuillages tropicaux turquoise sur fond bleu foncé apportent une touche d’exotisme à une tenue qui se veut malgré tout stricte et professionnelle. Les liserés et revers rouges représentant le drapeau polynésien viennent souligner le caractère plus rigoureux de cette tenue.

Moerani Margrin, mieux connu sous son nom de styliste « Moya B », est le créateur des nouvelles robes Purotu (robe polynésienne cintrée) et Mamaruau (robe polynésienne ample) des hôtesses Air Tahiti Nui. Les motifs feuillages et fleur de vanille sont déployés, selon les versions, en mauve sur fond turquoise, en noir sur fond rouge et en rose sur fond jaune.
Rehaussé de pièces de dentelle et du fameux liseré rouge, elles apportent à la cabine la vivacité des couleurs et des contrastes qui font la beauté des jardins polynésiens.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une habitude qui mène en prison

Une habitude qui mène en prison

1018 vues
12 juillet 2019 0

En République nationaliste de Chine en tout cas. On ne plaisante pas avec la...

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

2117 vues
12 juillet 2019 0

Tout aura été tenté pour garder Alitalia hors de la noyade. Ethiad est désormais...

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

1952 vues
10 juillet 2019 0

On croyait que les politiques avaient abandonné le projet de taxer le transport aérien....