Air France en formation serrée


Ambiance studieuse hier matin au siège parisien d’Air France où la compagnie nationale recevait 45 conseillers en voyages pour une formation technique sur trois de ses marchés-clés : Maurice, La Réunion et Madagascar.

C’est Sylvie Deruy, coordinatrice produits Amériques chez AF, qui menait les débats en prenant bien soin, évidement, de respecter les temps de parole attribués aux représentants des offices de tourisme présents, à savoir Clémentine Peries-Joly pour l’île Maurice, Anne Ethève pour la Réunion et Volanirina Raveloson pour Madagascar.

Chacune d’elles a ainsi pu dérouler leurs présentations détaillées abordant l’aspect culturel, les nouvelles tendances de voyages, les nouveaux hôtels et tous les points d’intérêts à connaitre, de ces merveilleuses îles Vanille réunies, d’ailleurs pour la première fois, dans une formation commune.

Seule, il fallait s’en douter, manquait à l’appel, la destination Seychelles, celle-ci, rappelons-le, n’étant plus desservie par Air France.

Air France-formation iles Vanille 2014« Nous privilégions ce type de formation très technique et très convivial où les messages sont passés en douceur avec un dialogue questions-réponses systématique » explique Sylvie Deruy, qui confirme que la zone CLIA (Caraïbes, Indian ocean et Latine America, ndlr) fait bien partie des priorités de développement de la compagnie, avec également le Brésil qui verra dans quelques jours l’ouverture de la troisième ville desservie par Air France, Brasilia, confortée par les succès de Rio de Janeiro et de São Paulo.

Des propos confirmés par l’auditoire et par les partenaires offices de tourisme, ravis de cette ambiance de travail studieuse et très efficace.

A l’issue de cette matinée de formation, un tirage au sort a également été effectué qui à vu l’attribution de deux billets d’avion pour Maurice (remportés par Marioussa, Nouvelles Frontières/Millau), pour la Réunion (Audrey Etropie, TwimTravel Paris) et pour la grande île de Madagascar (par Iony Andriam de l’agence Atmosphère du monde).

Finalement, sous la pluie et la grisaille parisienne, chacun est reparti heureux avec un petit coin de paradis dans la tête. C’était bien cela l’essentiel, non ?

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une habitude qui mène en prison

Une habitude qui mène en prison

1036 vues
12 juillet 2019 0

En République nationaliste de Chine en tout cas. On ne plaisante pas avec la...

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

2134 vues
12 juillet 2019 0

Tout aura été tenté pour garder Alitalia hors de la noyade. Ethiad est désormais...

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

1961 vues
10 juillet 2019 0

On croyait que les politiques avaient abandonné le projet de taxer le transport aérien....