Aeroflot réduit sa perte et augmente son trafic malgré la crise


Le premier groupe aérien russe Aeroflot a annoncé mardi avoir réduit sa perte nette en 2015, causée par des charges financières liées à la chute du rouble, tout en augmentant son trafic passagers en dépit de la crise économique.

L’entreprise contrôlée à majorité par l’Etat russe a enregistré une perte nette de 6,5 milliards de roubles (80 millions d’euros), en baisse de 62% par rapport à 2014 et plus de deux fois moins qu’attendu par les analystes interrogés par l’agence Interfax.

Ces pertes sont surtout dues à de lourdes charges financières liées à la dépréciation de la monnaie russe, en particulier parce que la location d’avion en crédit-bail est effectuée en dollars.

AEROFLOTLa chute du rouble, qui augmente aussi le prix des billets alors que la récession pèse sur le pouvoir d’achat des Russes, a affecté le marché aérien dans son ensemble: selon les statistiques officielles, le trafic total des compagnies russes a baissé de 6% l’an dernier. Cette crise a provoqué la faillite du numéro deux du secteur Transaero.

Mais Aeroflot a souligné avoir vu le trafic passagers de ses compagnies bondir de 13,4 % à 39,4 millions de passagers en 2015 (+32 % pour les vols intérieurs et -6% sur les liaisons internationales).

Outre la disparition de son principal concurrent, le groupe a profité du développement de sa filiale low-cost Pobeda lancée fin 2014.

Son chiffre d’affaires a par conséquent augmenté de 29,8% l’année dernière à 415,2 milliards de roubles (5,1 milliards d’euros) tandis que son excédent brut d’exploitation (Ebidta) a plus que doublé à 58,7 milliards de roubles (720 millions d’euros), dépassant largement les attentes.

Le directeur financier du groupe Chamil Kourmachov a expliqué cette progression par « une approche pro-active concernant la gestion des liaisons et des revenus, ainsi que par des résultats élevés sur les vols intérieurs« .

« La situation macroéconomique difficile a affecté de manière significative les résultats financiers du groupe tout au long de l’année. En réaction à la dégradation du contexte, nous avons mis en oeuvre une série de mesures d’optimisation de notre flotte et de réduction des coûts« , a-t-il ajouté, cité dans un communiqué.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Infos du ciel : Ryanair, Tap Air Portugal, French Bee, Emirates, Lufthansa, etc.

Infos du ciel : Ryanair, Tap Air Portugal, French Bee, Emirates, Lufthansa, etc.


27 mai 2020 0

Les compagnies Air Caraïbes et French bee, filiales du groupe Dubreuil, annoncent la reprise...

Brèves aériennes : Alitalia, Twin Jet, easyJet, Corsair, Latam airlines, Ryanair, Volotea, etc.

Brèves aériennes : Alitalia, Twin Jet, easyJet, Corsair, Latam airlines, Ryanair, Volotea, etc.


25 mai 2020 1

A compter du 2 juin, Alitalia reprend ses liaisons directes entre Rome et New...

Paris – Fort-de-France à 329 euros TTC avec Corsair

Paris – Fort-de-France à 329 euros TTC avec Corsair


22 mai 2020 0

Corsair, forte d’une présence ininterrompue depuis 30 ans dans les Départements d’Outre-mer, lance une...