A la découverte de la gastronomie japonaise : la cuisine Kyotoïte


La cuisine japonaise se compose de nombreuses spécialités régionales comme celles originaires de Kyoto. Les multiples quartiers de la ville permettent de les découvrir et de s’en délecter de beaucoup de façon différentes.

En tant qu’ancienne capitale et siège de la cour impériale pendant plus de 1000 ans, Kyoto bénéficie d’une riche tradition culinaire. Les habitants utilisaient des ingrédients courants dans la région pour préparer des plats délicieux tout en développant de nouvelles techniques de préparation. En règle générale, les saveurs et les arômes naturels ont une grande importance dans la cuisine kyotoïte et l’assaisonnement est réduit au minimum.

La ville de Kyoto est donc réputée pour son goût raffiné et délicat notamment grâce à ses spécialités locales telles que le Tofu, le Kaiseki Ryori (Haute cuisine japonaise), le Shojin Ryori (Cuisine bouddhiste végétarienne) ou encore les Kyo Wagashi (douceurs de Kyoto).

Bien sûr, Kyoto est également une ville parfaite pour découvrir ou redécouvrir, à côté de la cuisine Kyotoïte, la cuisine japonaise traditionnelle comme les Sushi, les Okonomiyaki ou encore les Ramen.

Il existe un endroit spécial au huitième étage de la gare de Kyoto que l’on appelle « Rue des Ramen » où l’on trouve des restaurants réputés à travers le Japon mais aussi les grands classiques de la ville.

Il est possible de se délecter de tous ces mets délicats et traditionnels dans différents quartiers de la ville tels que Gion pour le Kaiseki Ryori ou encore Arashiyama pour tester le cuisine Shojin Ryori.

De mai à septembre, certains restaurants, situés autour de la rivière Kamogawa ou encore dans les montagnes au nord de Kyoto, construisent des plateformes au-dessus de cours d’eau afin que les clients puissent dîner en extérieur tout en appréciant la fraîcheur du cours d’eau.

Alors que certains restaurants s’inspirent du passé, d’autres expérimentent de nouvelles saveurs.

Les restaurants fusions, qui mélangent les ingrédients et les techniques de la cuisine kyotoïte avec d’autres styles provenant du monde entier, sont aussi présents dans la ville et notamment dans le quartier de Pontocho.

Après s’être restauré, pourquoi ne pas succomber à une pâtisserie traditionnelle pour le dessert ? Les maisons de thé et pâtisseries sont nombreuses dans le quartier de Gion.

On peut citer par exemple, Kagizen Yoshifusa, où l’on peut savourer les traditionnels Kyo-Wagashi accompagnés d’une grande tasse de thé matcha ou encore la Maison de thé Tsujiri qui est une des plus réputées de la ville.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une vraie soupe Thaie aux crevettes

Une vraie soupe Thaie aux crevettes

845 vues
18 janvier 2020 0

Le curry thaï se réfère à la fois aux plats de la cuisine thaïlandaise...

Un Chili con carne bien concocté

Un Chili con carne bien concocté

869 vues
8 novembre 2019 0

Le chili con carne tire son nom de l’expression espagnole chile con carne qui...

Un Agneau grec avec des toasts au tzatziki

Un Agneau grec avec des toasts au tzatziki

940 vues
25 octobre 2019 0

La dégustation de l’agneau est un grand classique de la gastronomie grec. Un met...