2 500 collaborateurs de Thomas Cook plc menacés


Thomas Cook Group plc a annoncé qu’il supprimerait 2.500 emplois au Royaume-Uni et près 195 agences en Grande-Bretagne avançant pour principales raisons la crise de l’euro, les coûts élevés du carburant et l’agitation dans les principales destinations  » comme l’Egypte et la Grèce« .

Au cours des deux dernières années, l’entreprise britannique, âgée de 172 ans, a été, ce n’est un secret pour personne, sévèrement confrontée à une baisse de ses ventes qui l’a contraint à renégocier ses prêts bancaires et de vendre une grande partie de ses actifs (avions et agences) afin d’alléger son endettement.

Selon le communiqué, la plupart des suppressions d’emplois concernerait son réseau de distribution ainsi que des postes de back-office, notamment concernant son siège social à Peterborough dans l’est de l’Angleterre et dans le nord-ouest de Preston. Le site d’Accrington, également dans le nord-ouest, serait quand à lui purement et simplement fermé.

« Nous croyons fermement que ces mesures douloureuses se traduiront par l’amélioration sensible de la rentabilité de l’entreprise« , a déclaré Peter Fankhauser, le directeur général.

« Nous devons prendre ces mesures pour assurer notre avenir« , a t-il précisé.

Thomas Cook plc est l’un des plus important employeur britannique avec 15 500 collaborateurs en Irlande et au Royaume Uni.

Le voyagiste a été particulièrement touché par les conditions de marché difficiles en Grande-Bretagne où sa clientèle de base, principalement des familles avec de jeunes enfants, a été touchée de plein fouet par le ralentissement économique. Mais aussi peut être également par quelques erreurs de gestion…





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

Tourisme et Transport aérien : le Coup de grâce écologique

1626 vues
3 juillet 2020 2

Tout le monde est bien d’accord sur la nécessité de sauvegarder notre planète ce...

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

Vacances d’été : les prix devraient baisser… ou pas

1730 vues
2 juillet 2020 0

Depuis le début du confinement, le volume des ventes de billets d’avion a énormément...

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

Ouverture des frontières : des conseillers en voyage au bord de la crise de nerf 

7864 vues
1 juillet 2020 0

Dans les agences de voyage, il suffit d’interroger, non pas les patrons, mais les...