Nantes réinvente son Musée des Arts


Inauguré le 23 juin dernier, le musée d’arts de Nantes, rouvre ses portes au public après d’importants travaux. Agrandi et rénové, il présente un parcours de 900 œuvres, de l’art ancien à l’art contemporain, ainsi qu’une programmation culturelle accessible à tous.

Rénovation et extension

Après plus de deux siècles d’existence, le musée des Beaux-Arts, rebaptisé musée d’arts de Nantes, s’est transformé à la suite d »importants travaux de rénovation et d’extension, confiés au cabinet d’architectes Stanton Williams. Ses surfaces d’exposition ont augmenté de 30 % et il répond désormais aux normes actuelles de conservation.

Le Palais datant du XIXe siècle, ses façades et ses 3500 m² de verrières ont été entièrement rénovés, avec le parti-pris d’utiliser la lumière naturelle, tandis qu’un nouveau bâtiment baptisé « Le cube » accueillant les collections d’art contemporain a été construit.

Cette extension moderne relie les bâtiments historiques du Palais et de la Chapelle de l’Oratoire, pour créer un parcours muséographique continu.

Des espaces pédagogiques, un auditorium, une bibliothèque et un centre de documentation, un cabinet d’arts graphiques proposent de nouveaux services au public.

Collections : de l’art ancien à l’art contemporain

Des primitifs italiens à la riche collection d’art contemporain, le visiteur découvre, au fil du parcours repensé, près de 900 œuvres.

Parmi les chefs-d’oeuvre exposés, le visiteur peut admirer Sébastien et un saint franciscain du Pérugin, Portrait de Madame de Sennones d’Ingres, Le Kaïd, chef marocain de Delacroix, Les cribleuses de blé de Courbet, Les Nymphéas à Giverny de Monet, ou La Belle Mauve de Martial Raysse.

Une nouvelle salle consacrée aux liens entre Rodin et Monet a notamment été créée. Présentée dans les 2 000 m² du Cube, la riche collection d’art contemporain se déploie selon un parcours mélangeant les supports : vidéos, sculptures, installations, photographies, et les générations d’artistes. Des
oeuvres d’art ancien y dialoguent avec les oeuvres contemporaines.

Des prêts exceptionnels d’établissements comme le Louvre, le musée d’Orsay, le musée Rodin, ou le Fond Régional d’Art Contemporain (FRAC) des Pays de la Loire ont enrichi la collection. Pendant les travaux, près de 150 œuvres ont été restaurées et 185 ont été acquises.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Lascaux passe le seuil des 200 000 visiteurs

Lascaux passe le seuil des 200 000 visiteurs

1228 vues
7 juillet 2017 0

Alors que le Centre International de l’Art Pariétal – Lascaux est ouvert depuis le...

Sillonner l’ Ardèche des créateurs, le vrai bon plan

Sillonner l’ Ardèche des créateurs, le vrai bon plan

1654 vues
30 juin 2017 0

L’Ardèche bénéficie d’une dimension artistique et créative qui en fait un territoire attractif pour...

En Bourgogne, les mains sur le guidon et le nez au vent !

En Bourgogne, les mains sur le guidon et le nez au vent !

1067 vues
24 juin 2017 0

En Bourgogne-Franche-Comté, le bonheur c’est (aussi) d’avoir les mains sur le guidon. Osciller entre...