Webjet, une agence online à la pointe


Webjet est la plus importante agence online en Australie et le deuxième grossiste en hôtellerie en Europe. Elle a toujours été à la pointe en matière de technologie. Elle s’est fait connaitre en Europe par le rachat de Sun Hotels et Jactravel.

Webjet, Webhotels, SunHotels, Jactravel

La société a compris très vite qu’avec de faibles marges, l’automatisation était indispensable. Depuis sa création en 1998, Webjet a été à l’avant-garde de l’innovation en ligne. Cela va de l’utilisation du cloud jusqu’à désormais la technologie blockchain.

Deux activités : B2C et B2B

Son site grand public Webjet.com est la première agence online en Australie et en Nouvelle-Zélande. Elle propose tous les services qu’une agence est capable d’offrir. Mais la partie B2B est plus intéressante avec WebBeds.

Webjet est le deuxième grossiste en ligne au monde

Avec le rachat de SunHotels et JacTravel ; webjet est devenu un des plus importants grossistes notamment dans la réservation hôtelière.
Au travers de sa branche B2B, WebBeds, la société propose plus de 250 000 hôtels dans le monde.

Mise en place de Rezchain depuis 2016

Webjet a créé la solution (Rezchain) en partenariat avec Microsoft à partir de 2016. Depuis, la société l’utilisait en interne pour le segment B2B de ses activités, WebBeds. La société affirme que Rezchain est la première plate-forme avec la technologie « blockchain » qui fonctionne dans le secteur de l’hôtellerie.

Webjet a adopté la blockchain pour accroître l’efficacité et réduire les coûts dans le processus de distribution d’hôtels.

Dans un communiqué, Webjet estime que dans l’ensemble de l’industrie, on dénombre 3 à 5 % des réservations qui sont contestées sous une forme quand une partie tente de facturer l’autre partie et les différents peuvent prendre des mois à être résolus.

La blockchain a raccourci le temps nécessaire pour résoudre les litiges et lui a permis de développer son activité sans avoir besoin d’augmenter les comptes débiteurs et les comptes fournisseurs.

La blockchain fonctionne à partir de « contrats intelligents »

Le contrat intelligent est un protocole informatique qui permet l’exécution automatique de contrats dont les clauses ont été définies de façon programmatique.

Les contrats intelligents permettent de contrôler les engagements de chaque partie au titre du contrat. Un engagement exécuté par une des parties est automatiquement répertorié dans la blockchain.

Ainsi, lorsque tous les engagements préalables à l’exécution d’une obligation ont été respectés, cette dernière s’auto-exécute, sans qu’aucune des parties ne puisse s’y opposer. Entre fournisseurs et vendeurs, le processus est largement simplifié !

Webjet propose son système à de grands acteurs

John Guscic, directeur général de Webjet indique : « Rezchain ne nécessite aucune intégration technique de la part de l’entreprise participante ; un simple fichier quotidien est tout ce qui est nécessaire pour commencer à faire correspondre les données et résoudre les problèmes de réservation. »

Désormais Webjet étend son système auprès de quatre entreprises : Thomas Cook, DidaTravel, Mitra Global et Far East Hospitality. D’autres grands
acteurs vont s’ajouter.
La blockchain est une technologie parfaitement adaptée au tourisme. On peut parier qu’elle va s’étendre rapidement.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les influenceurs du Tourisme sont-ils vraiment efficaces ?

Les influenceurs du Tourisme sont-ils vraiment efficaces ?

2038 vues
12 juillet 2019 0

La tendance actuelle se porte sur les « influenceurs ». Il s’agit de personnes...

Combien apporte Airbnb à la France finalement ?

Combien apporte Airbnb à la France finalement ?

1778 vues
11 juillet 2019 0

La dernière annonce d’Airbnb peut nous laisser pantois. La société affirme apporter des milliards...

En Chine bientôt la saisie des empreintes digitales obligatoire pour l’obtention du visa

En Chine bientôt la saisie des empreintes digitales obligatoire pour l’obtention du visa

1707 vues
2 juillet 2019 0

Dans l’air du temps depuis plusieurs années, les autorités consulaires chinoises en France imposeront...