Vues d’en haut : Air Nostrum, South African Express, Qatar Airways, Air Europa, Aer Lingus, etc.


South African Airways a fait atterrir tous ses appareils et a suspendu toutes ses opérations (vols internationaux et vols intérieurs) jusqu’au 16 avril prochain. South African Express, sa filiale low cost, vient de comparaître devant le tribunal de commerce de Johannesburg pour la liquidation définitive de la société. Entre-temps, le PDG de SAA, Zuks Ramasia, qui était en poste temporairement, a démissionné. Le parti de l’Alliance démocratique a demandé au ministre des Entreprises publiques d’A frique du Sud de « liquider South African Airways sans délai« .

Air Nostrum a informé ses collaborateurs samedi dernier qu’elle cessera de voler jusqu’à ce que la crise sanitaire soit terminée. L’entreprise a dû faire passer un ERTE de trois mois pour ses 1 439 employés. Le vol entre Nantes et Madrid vendredi soir dernier était donc le dernier pour Air Nostrum, la compagnie aérienne qui travaille pour Iberia. Le président de Air Nostrum, compagnie aérienne valencienne, Carlos Bartomeu, a rappelé que cette crise était « un événement sans précédent depuis les 25 ans d’histoire de la compagnie« , qui a transporté plus de 90 millions de passagers depuis ses débuts.

Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, a signé l’arrêté relatif à la suspension de l’exploitation de l’aéroport de Paris-Orly à titre temporaire dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire relatif à l’épidémie du Covid-19. Cet arrêté fait suite à la demande de suspension du trafic aérien commercial faite par Aéroports de Paris le 27 mars 2020.
Aéroports de Paris est ainsi autorisé à suspendre temporairement l’exploitation commerciale de l’aéroport de Paris-Orly à compter du 31 mars 2020 à partir de 23h30. Il revient à Aéroports de Paris de permettre aux compagnies aériennes souhaitant poursuivre leurs activités de réaffecter leurs vols sur l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle. Durant cette période, l’aéroport de Paris-Orly demeurera accessible en permanence aux aéronefs d’État et aux vols de secours médical d’urgence ou d’évacuation sanitaire.

Boeing se dit « prêt à reconstruire le 737 Max« . Même si le constructeur américain a dû fermer ses usines de production à Seattle en raison du coronavirus, il vient d’indiquer prévoir reprendre ses activités en mai et s’atteler à la refonte du 737 Max.

En Espagne, l’Association des agences de voyages spécialisées (ACAVe) veut poursuivre Air Europa pour non-remboursement de billets. L’ACAVE s’attaque également aux compagnies El Al, Emirates, Aegean Airlines, Aeroméxico, TAP, Air Transat, Avianca et Lufthansa.
L’organisation a pris contact avec l’Agence nationale de la sécurité aérienne (AESA) pour la violation présumée des réglementations européennes régissant les droits des passagers aériens spécifiés dans le règlement CE 261/2004.

Transavia suspend l’ensemble de ses vols jusqu’au 19 avril. Des mesures commerciales exceptionnelles ont été mises en place : tous les passagers concernés par des annulations de vols seront contactés par SMS ou email et un remboursement ou un report leur sera proposé. De plus, les passagers ayant des vols prévus jusqu’au 31 mai peuvent reporter leur voyage jusqu’au 24 octobre inclus, directement sur le site internet, sans frais de modification, cependant une différence de prix pourra s’appliquer si le tarif du nouveau vol est plus élevé.

Après échange avec les élus et les compagnies aériennes, le Gouvernement français a décidé de réduire à 3 vols par semaine le nombre de vols commerciaux entre Paris et La Réunion (contre plus de 30 en temps normal) et de suspendre tous les vols commerciaux à partir ou vers Mayotte. Le Gouvernement va mettre en place une continuité minimale des liaisons aériennes entre Mayotte et La Réunion de manière à avitailler Mayotte en produits sanitaires (médicaments, produits sanguins…) et alimentaires, à permettre les rapatriements et les évacuations sanitaires urgentes, ainsi que des renforts de personnel soignant.

Les passagers en possession d’un billet Air Austral émis avant le 31 mai 2020 inclus pour un vol prévu jusqu’au 30 septembre 2020 inclus, bénéficient des conditions suivantes :
Modification : billets non modifiables ou modifiables avec frais – possibilité de modification de la date de voyage :
• si report de la date de voyage avant le 30 novembre 2020 : possibilité de modifier la date de voyage sans pénalité, sans réajustement de saisonnalité, et sans réajustement de tarif dans la même cabine de voyage.
• si report de la date de voyage à partir du 1er décembre 2020 : possibilité de modifier la date de voyage sans pénalité, avec réajustement tarifaire et de saisonnalité si applicable. (Pour les billets payés avec bon de continuité territoriale, le départ devra se faire avant le 31 décembre 2020).En cas d’annulation de vol ou sur demande du passager, remboursement intégral possible, sous forme d‘un avoir .
Pour un billet émis auprès d’une agence de voyages, le client doit se rapprocher de son agence. Cette mesure n’est pas applicable aux passagers ayant bénéficié de la continuité territoriale. Pour les billets remboursables : ils restent remboursables selon les conditions du tarif payé.

French bee informe ses clients qu’elle est dans l’obligation de suspendre ses vols de et vers La Polynésie française. De nombreuse dispositions de santé publique liées à la propagation du COVID-19 prises et applicables à l’arrivée au fenua, par l’Etat Français, et par les autorités du Territoire, la contraignent à prendre cette décision. Par conséquent :
Vols au départ/à destination de Tahiti : Tous les vols initialement programmés entre le 28 mars et le 30 avril 2020 sont annulés.
Vols au départ/à destination de San Francisco : Tous les vols initialement programmés entre le 12 avril et le 30 avril 2020 sont annulés.

La compagnie aérienne Qatar Airways continue d’opérer des vols afin de rapatrier le plus de voyageurs possible qui sont actuellement bloqués loin de chez eux. Les vols entre Doha et Paris et Nice seront maintenus jusqu’au 31 mars 2020. À partir du 1er avril prochain et pour une durée de 2 mois, la desserte de Nice sera suspendue ainsi que les vols du soir entre Paris-CDG et Doha (QR37/38). La compagnie prévoit donc le maintien de 2 vols quotidiens entre Paris-CDG et Doha pendant cette période.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Infos du ciel : Ryanair, Tap Air Portugal, French Bee, Emirates, Lufthansa, etc.

Infos du ciel : Ryanair, Tap Air Portugal, French Bee, Emirates, Lufthansa, etc.

5771 vues
27 mai 2020 5

Les compagnies Air Caraïbes et French bee, filiales du groupe Dubreuil, annoncent la reprise...

Brèves aériennes : Alitalia, Twin Jet, easyJet, Corsair, Latam airlines, Ryanair, Volotea, etc.

Brèves aériennes : Alitalia, Twin Jet, easyJet, Corsair, Latam airlines, Ryanair, Volotea, etc.

19107 vues
25 mai 2020 1

A compter du 2 juin, Alitalia reprend ses liaisons directes entre Rome et New...

Paris – Fort-de-France à 329 euros TTC avec Corsair

Paris – Fort-de-France à 329 euros TTC avec Corsair

538 vues
22 mai 2020 0

Corsair, forte d’une présence ininterrompue depuis 30 ans dans les Départements d’Outre-mer, lance une...