Vues d’en haut : Air Mauritius, Air France-KLM, Ryanair, Lufthansa, Corsair, South African Airways, etc.


Les bagages à main placés dans la soute au-dessus du siège en cabine vont prochainement être interdits, selon les instructions qui viennent d’être publiées par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), et que les pays doivent appliquer immédiatement. Coronavirus oblige, l’objectif est que les passagers n’aient pas la possibilité d’avoir un contact physique. C’est pourquoi il ne sera désormais possible de voyager qu’avec un sac à dos ou un sac qui se glisse sous le siège avant. Selon l’OACI, la raison de cette mesure est que tant à l’embarquement qu’au débarquement, la pose et le retrait des bagages à main donnent lieu à d’innombrables motifs de contact entre les passagers.
Cette décision aura forcement un effet économique important sur les compagnies aériennes à bas prix, qui faisaient payer un supplément pour le transport des bagages à main en soute.

Corsair annonce une reprise progressive de son programme de vols dès le 18 juin, sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire et des autorisations gouvernementales. Dans un premier temps, la compagnie reprendra ses activités au départ de Charles de Gaulle, puis opérera depuis sa base d’Orly à compter du 26 juin. Sous réserve de la levée des restrictions en vigueur en France et dans les pays de destination à fin juin 2020, Corsair prévoit de reprendre progressivement dès que possible les vols internationaux vers Abidjan, Montréal et l’île Maurice. En ce qui concerne les Etats-Unis, au regard de la situation sanitaire, des restrictions de voyages imposées par les autorités américaines et du manque de visibilité sur un retour à la normale, Corsair se voit contrainte de suspendre la desserte de Miami jusqu’à nouvel ordre.
La compagnie confirme sa volonté de desservir New York en vols quotidiens. Mais compte tenu de la situation actuelle, l’ouverture de New York est reportée au printemps 2021.

Dart Group, le conglomérat propriétaire de Jet2 et Jet2holidays, vient de vendre une partie de ses activités de distribution et de logistique, pour la somme de 98 millions de livres, soit environ 112 millions d’euros.

84 % des clients de Ryanair dont les vols ont été annulés n’ont reçu à ce jour aucun remboursement (Ryanair promet des remboursements mais n’offre que des avoirs). Ryanair a vu son trafic chuter de 99,5 % le mois dernier par rapport à mai 2019, pandémie de Covid-19 oblige.

Lufthansa annonce l’obligation du port du masque à bord de ses appareils (Lufthansa et Eurowings) dès le 8 juin prochain. Dans son communiqué la compagnie allemande souligne la nécessité de protéger la santé de toutes les personnes à bord en portant un masque couvrant le nez et la bouche durant l’embarquement, le vol et lors du débarquement. L’obligation ne s’applique cependant pas aux enfants jusqu’à six ans ou aux personnes ne pouvant porter un masque pour des raisons de santé ou de handicap.

Le gouvernement espagnol vient d’annoncer vouloir poursuivre en justice 17 compagnies aériennes dont Iberia et Air Europa mais aussi Air France-KLM ou les low cost easyJet et Ryanair, qui n’ont pas proposé de remboursement des vols annulés depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Les deux administrateurs nommés par le tribunal de commerce, ont obtenu un délai de six mois pour tenter de relancer la compagnie aérienne Air Mauritius, Ils n’excluent pas notamment de « recommander la mise en liquidation de la compagnie aérienne nationale ». Ils souhaitent également récupérer les deux Airbus A350-900, initialement loués à South African Airways qui ne peut plus payer les frais de location.

APG Platform, le système de réservation en ligne entièrement basé sur les standards NDC destinés aux agents de voyages et exploité par APG vient de terminer une refonte complète de son back-office: il fournira aux agents de voyages un portail encore plus convivial pour l’administration et la gestion des réservations. APG prévoit de lancer la mise à jour dès la reprise des réservations.
La plateforme APG fonctionne exclusivement sur les standards NDC avec un nombre croissant de compagnies aériennes, dont American Airlines et plus récemment Pegasus Airlines, la compagnie aérienne « low cost » turque.

La compagnie française Chalair Aviation amorce la reprise progressive de son activité. Les liaisons au départ de Lyon vers La Rochelle, Poitiers et Limoges reprendront à compter du 15 Juin, et seront opérés en ATR 42-500.

TAAG Angola Airlines renforce son partenariat avec Amadeus grâce à un nouvel accord, qui permettra à la compagnie aérienne de bénéficier d’une gamme complète de solutions de PSS (Passenger Service System) ainsi que des dernières fonctions de fidélisation et de digitalisation.

Air Tahiti Nui, la compagnie aérienne de la Polynésie, toujours engagée et mobilisée face au Covid-19, a exploité, le 24 mai dernier son deuxième vol d’affrètement entre Shanghai et Tahiti (le premier avait été effectué le 6 avril dernier) permettant ainsi l’acheminement de matériel sanitaire sur l’archipel.
Ces opérations entrent dans le cadre de l’implication de la Polynésie au corridor sanitaire du Pacifique (Pacific Humanitarian Pathway – Covid- 19). Une partie du fret sanitaire transporté était destiné au Centre Hospitalier de Polynésie Française, la seconde partie de la cargaison a quant à elle été convoyée vers les îles du Pacifique (Fidji, Vanuatu et Tonga).

Pour faire suite à l’annonce du gouvernement fédéral des EAU de lever les restrictions concernant les vols en correspondances, Emirates desservira 16 villes supplémentaires via Dubaï à partir du 15 juin prochain, avec sa flotte de Boeing 777-300ER. Les restrictions de voyage restant en vigueur dans la plupart des pays, il est rappelé aux clients de vérifier les conditions d’entrée et de sortie avant leur voyage.
Les réservations sont désormais possibles vers les destinations suivantes : Bahreïn, Manchester, Zurich, Vienne, Amsterdam, Copenhague, Dublin, New York JFK, Séoul, Kuala Lumpur, Singapour, Jakarta, Taipei, Hong Kong, Perth et Brisbane.
En outre, à partir du 8 juin, Emirates proposera des vols au départ de Karachi, Lahore et Islamabad pour les voyageurs en provenance du Pakistan souhaitant prendre un vol en correspondance vers d’autres destinations desservies par Emirates.





    2 commentaires pour “Vues d’en haut : Air Mauritius, Air France-KLM, Ryanair, Lufthansa, Corsair, South African Airways, etc.

    1. Bonjour,
      J’ai pris 2 billets d’avion chez Corsair le 28/02/2020 pour le mois d’avril 2020.
      J’ai reçu de la compagnie Corsair un avis que mon vol était supprimé (covid19) et un avoir à utiliser avant le 31/03/2021.
      Puis-je me faire rembourser mes 2 billets ?
      Quelle est la procédure à suivre ?
      GZ

    2. « Le gouvernement espagnol vient d’annoncer vouloir poursuivre en justice 17 compagnies aériennes dont Iberia et Air Europa mais aussi Air France-KLM ou les low cost easyJet et Ryanair, qui n’ont pas proposé de remboursement des vols annulés depuis le début de la pandémie de Covid-19. »

      La Commission européenne, avec l’aval des chefs de gouvernement, avait publié une directive sur le remboursement des billets d’avion. Les gouvernements nationaux fait transposer, par leur parlement, ce texte dans leur droit national.
      Juridiquement, le règlement européen et les textes nationaux sont horriblement bancals, à peine du niveau d’un étudiant de 1ère année en droit. Ils ne prévoient rien en cas de force majeure, d’acte de Dieu, etc. – guerre civile ou étrangère, séisme, épidémie, éruption volcanique, cyclone et j’en passe.
      Cela tranche avec le niveau de la Convention de Varsovie et les suivantes qui comportent des limites, sans lesquelles le transport aérien n’aurait jamais connu cet essor.

      Aujourd’hui, on veut « quelque soit le coût » caresser le consommateur dans le sens du poil. Il faut non seulement le rembourser (ce que personne ne conteste) mais il faut que ce soit dans les 24 heures, même si l’entreprise doit y « laisser sa chemise ».

      L’abandon de la souveraineté nationale à des bureaucrates est un pari très risqué. Attention au boomerang ! Quant à la souveraineté européenne ….. C’est un gag, bien illustré par cet exemple.

      Les responsables politiques devraient, lorsqu’ils adoptent des textes, réfléchir à quasiment tous les cas de figure. A quoi servent les conseillers qui les entourent ?

      A l’exemple du gouvernement espagnol je crois qu’il faut poursuivre Tonton Adolf car ce F.d.P. n’a pas respecté les traités qu’il a signés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Air Europa reprend ses vols vers les Etats Unis

Air Europa reprend ses vols vers les Etats Unis

1082 vues
11 mai 2021 0

Air Europa a décidé de reprendre ses liaisons avec Miami et New York en...

Tout l’aérien du jour en brèves : Siberian, Alitalia, Delta Air Lines, VietjetAir, Transavia, etc.

Tout l’aérien du jour en brèves : Siberian, Alitalia, Delta Air Lines, VietjetAir, Transavia, etc.

1586 vues
4 mai 2021 0

Durant les prochaines semaines Alitalia va augmenter ses fréquences hebdomadaires entre la France et...

Bientôt Prague depuis Nice

Bientôt Prague depuis Nice

1210 vues
19 avril 2021 0

Un nouveau vol Nice Prague à partir du mois de mai. Smartwings, une compagnie...