Vinci Airports obtient pour 25 ans la concession de Aéroport de Toulon-Hyères


L’Etat français (Direction Générale de l’Aviation Civile et Ministère de la Défense – Marine Nationale)  a choisi Vinci Airport pour la concession sur 25 ans de l’aéroport de Toulon- Hyères dans le Var.

Implanté entre les deux grandes plateformes régionales (Marseille et Nice, Aéroport de Toulon-Hyères, exploité par la CCI du Var, n’a traité en 2014 que 550 000 passagers avec des liaisons sur Paris et quelques liaisons internationales saisonnières.

Pourtant sa situation est idéale dans un département et une région qui accueille plus de 9 millions de touristes par an. La concession a débuté le 1er avril dernier et comprend la gestion et le développement des activités civiles de l’aéroport (terminal, zone publique, parkings avions, services aux passagers comme le Wi-Fi gratuit et illimité) et la prise en charge des travaux et de l’entretien des infrastructures communes des pistes qui restent, quant à elles, sous commandement de la base aéronavale.

aeroport Toulon hyeresDes travaux pour un montant de 19 ME sont programmés. Ils seront réalisés par plusieurs entreprises du Groupe implantées dans la région (Eurovia Méditerranée, TP Spada, VINCI Energies).

Après l’acquisition d’ANA, société concessionnaire des 10 aéroports portugais en 2013, cette nouvelle concession porte le nombre d’aéroports gérés par VINCI Airports à 24 (11 en France, 10 au Portugal et 3 au Cambodge) et lui permet de poursuivre son développement tant en France qu’à l’international.

Prochaine étape logique, la candidature de Vinci Airports pour la reprise des parts du capital détenue par l’Etat dans la société des aéroports de la Côte d’Azur qui gère Nice Côte d’Azur (première plate-forme de province avec 11,5 millions de passagers, Cannes Mandelieu et Saint Tropez la Môle).

A noter que la société des aéroports de la Côte d’Azur était associée à la CCI du Var pour la candidature à la concession de Toulon Hyères dans une logique territoriale. Mais les investissements demandés étaient semble-t-il trop important par les deux partenaires.

Ce scénario de regroupement des plates-formes aériennes de la partie orientale de la région Paca semble repris par Vinci Airports. A condition d’acquérir la part de l’Etat évalué entre 500 et 1 milliard d’euros et qui intéresse d’autres groupes.

MB

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment le tourisme au Japon, en Thaïlande et à Singapour profite de la crise à Hong Kong

Comment le tourisme au Japon, en Thaïlande et à Singapour profite de la crise à Hong Kong

1164 vues
23 octobre 2019 0

Hong Kong est toujours sous le feu des projecteurs avec des manifestations quasiment tous...

La Côte d’Azur entend séduire plus de clients chinois hors saison 

La Côte d’Azur entend séduire plus de clients chinois hors saison 

732 vues
23 octobre 2019 0

Après l’ouverture début août par Air China de la liaison, pour l’instant saisonnière, entre...

Qui sera au capital d’ Alitalia … Delta Air Lines ou Lufthansa ?

Qui sera au capital d’ Alitalia … Delta Air Lines ou Lufthansa ?

1523 vues
22 octobre 2019 0

La compagnie italienne nous réservera toujours des surprises. On ne compte plus le nombre...