Des Viennoiseries sucrées façon Amslav


Le week-end dernier, le tour opérateur Amslav invitait 12 conseillers en Voyages pour leur faire découvrir Vienne la capitale autrichienne. Au programme, la découverte de la ville et de son immense richesse culturelle mais également des plaisirs un peu plus terre à terre comme la gastronomie raffinée de la capitale avec, comme point d’orgue, une plongée dans l’âge d’or de la pâtisserie.

A Vienne, depuis 1786, au 14 de la rue Kohlmarkt, on se régale des douceurs sucrées de la Maison. La boutique aux allures de bonbonnière, le Café Demel, est un lieu unique où trouver de telles merveilles sucrées, les pâtisseries se succédant selon les saisons, et au gré de l’inspiration des pâtissiers viennois.

« Si le gâteau Sacher torte demeure la signature de la Maison, Demel Eiscreme est également connu pour la succulence et le raffinement de sa pâtisserie mêlant les saveurs traditionnelles aux accords et inspirations issus des voyages » nous explique avec gourmandise la guide francophone Gabriella Steiner.

Succès assuré auprès du groupe.

Une parenthèse idéale car la visite de la ville, à pied le plus souvent mais également en métro, ouvre systématiquement l’appétit et les visiteurs, mais également les viennois, s’attablent volontiers aux terrasses ds nombreux cafés de la capitale.

C’est la compagnie Vueling qui amène le groupe depuis Paris à bord de son A 320 flambant neuf où, après un vol de 2h et un transfert rapide de 20 minutes, nous prenons conscience du bonheur d’être à Vienne.

Traversée par la Vienne qui a donné son nom à la ville et surtout par le Danube, entourée par un boulevard circulaire de 5 km connu sous le nom de Ring (« anneau » en allemand), la ville a ainsi régalé les participants par la richesse de ses musées (un bonheur pour les amateurs) situés dans un quartier piéton, et ponctué de restaurants, de librairies, de cafés… sur 90 000 m2, excusez du peu, avec notamment le Musée Leopold qui abrite une grande collection Egon Schiele et Gustav Klimt, ou encore le fameux Mumok, le musée d’Art Moderne, à l’architecture cubique étonnante.

La visite incontournable du château de Schönbrunn nous a également donné l’occasion de mesurer la popularité de ce palais, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, construit par l’empereur Léopold Ier et magnifié par l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche.

Vienne offre un réel dépaysement pour les français et propose une large gamme d’hébergements (nous étions logés au cosy et original 25hours: www.25hours-hotels.com) pour tous les styles et toutes les bourses.

Amslav s’est fait le spécialiste de la destination où Vienne représente grosso modo à elle seule 80 % de son offre (avec plus de 700 pax sur la destination dont 70 % en groupes).

« L’essentiel des voyageurs choisissent Vienne puis le Tyrol pour les groupes » précise ainsi Natacha Demoux (au 1er plan de la photo ci-contre), la responsable des ventes du TO qui accompagnée de Tatiana Matseva, la Directrice de production, peut être satisfaite de ce week-end à Vienne en éductour : les conseillers en voyages ont les yeux qui brillent. Elles vont adorer vendre la destination.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

MSC prend toute la mesure

MSC prend toute la mesure

6583 vues
8 juillet 2020 5

MSC Croisières annonce la création d’un groupe d’experts « Blue Ribbon Covid » et engage une...

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

Visiteurs prépare sa collection anniversaire

1425 vues
6 juillet 2020 0

En 2021, le tour opérateur Visiteurs fête ses 35 ans et pour l’occasion les...

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

La grogne des professionnels du tourisme en Israël

1704 vues
3 juillet 2020 0

Alors que l’Office du Tourisme d’Israël communique sur son action auprès de la cible...