Vers un code international de protection des touristes


Le comité d’élaboration d’un code international de protection des touristes a tenu sa deuxième réunion, avançant toujours plus dans la mise au point de ce cadre juridique qui fera date. La réunion virtuelle de consultation organisée par l’OMT (Organisation mondiale du Tourisme) a bénéficié de la participation de 92 États membres et d’un Membre associé ainsi que des contributions d’experts juridiques de différentes régions du monde, tous membres du groupe consultatif spécial.

La réunion a aussi permis de présenter les observateurs, des organisations internationales à la fois gouvernementales et non gouvernementales qui vont être aux côtés de l’OMT pour élaborer le code et assurer que les travaux débouchent sur un ensemble de normes bien équilibré et représentatif.

La diversité des observateurs témoigne du vaste intérêt suscité par ce code international, destiné à offrir aux touristes une plus grande protection en tant que consommateurs et à répartir à l’échelle de tout le secteur la responsabilité de l’assistance à apporter aux touristes touchés par des situations d’urgence.

La Direction générale au marché intérieur, à l’industrie, à l’entrepreneuriat et aux PME de la Commission européenne, laquelle est chargée des politiques de l’UE en matière de tourisme, entend suivre ce projet compte tenu de ses recoupements potentiels avec les travaux de la Commission.

Ont également pris part à la réunion des représentants de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et de l’Organisation internationale de normalisation (ISO). De plus, signe du vif intérêt porté par le secteur privé aux travaux du comité, un certain nombre d’entités privées et d’associations professionnelles ont assisté à la réunion en tant qu’observateurs, parmi lesquelles l’Association du transport aérien international (IATA) et Hotrec, qui représente le secteur européen de l’hôtellerie.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

1210 vues
7 mai 2021 0

La BBC rapporte que les alpinistes du camp de base de l’Everest au Népal...

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

1282 vues
6 mai 2021 0

Le coût élevé des tests PCR représente un obstacle presque insurmontable à la réactivation...

Pourquoi la souche indienne est désormais la plus grande menace à la reprise du tourisme

Pourquoi la souche indienne est désormais la plus grande menace à la reprise du tourisme

2072 vues
3 mai 2021 0

Le variant indien, avec 13-15 mutations, est à l’origine du fort pic de cas...